Déménagement

Zoom sur le déménagement de son contrat d’électricité

Pour ce déménagement, vous ne devez pas vous focaliser uniquement sur le transfert de vos affaires dans votre nouveau logement. Le déménagement s’accompagne de plusieurs formalités administratives dont celles relatives à la résiliation et à la souscription du contrat d’électricité. Dans cet article, nous allons vous résumer les démarches à suivre pour cette résiliation et cette souscription.

Souscrire à un contrat d’électricité

Même si vous n’allez déménager que dans deux semaines, vous devez vous prendre à l’avance de cette souscription. On vous recommande même de le faire deux semaines à l’avance. Ceci vous évitera d’arriver dans le nouveau logement sans électricité. Vous vous dites que deux semaines, c’est beaucoup trop à l’avance. Sachez que c’est le délai nécessaire au fournisseur d’électricité d’ouvrir la nouvelle ligne et de mettre en service le compteur électrique. Vous pouvez vous faire aider dans cette démarche déménagement électrique.

A lire en complément : Quel est le coût d'une boite postale ?

Sachez que pour cette souscription, vous n’êtes pas obligé d’aller chez le même fournisseur. Profitez de ce déménagement pour comparer les offres sur le marché et de signer la meilleure offre, notamment l’offre qui convient à votre nouveau logement et aux nombres d’occupants. Pour ne pas faire traîner cette procédure, préparez aussi les documents et les informations nécessaires. Vous devez présenter à votre fournisseur votre nouvelle adresse, le numéro à 14 chiffres du compteur du nouveau logement ou le nom de l’ancien locataire et le relevé des index du compteur.

A voir aussi : Comment transporter un matelas facilement ?

Pour un déménagement dans une maison individuelle neuve, il faut s’occuper de la demande de raccordement à l’électricité auprès d’Enedis avant la souscription. Profitez-en pour faire la demande du raccordement au gaz également.

Si la résiliation d’un contrat d’électricité est souvent gratuite, la souscription, elle, ne l’est pas. C’est plus exactement l’ouverture du compteur et la mise en service qui vous seront facturées. D’un fournisseur à un autre, les prix sont variables et il en est de même pour les délais. Pour une mise en service express, notamment, si vous ne voulez pas attendre les 15 jours, on peut vous demander jusqu’à plus de 50 euros.

Résilier son contrat

Cette procédure concerne le logement que vous allez quitter. Vous devez résilier le contrat d’électricité au moins 48 heures avant le jour du déménagement. La résiliation peut se faire par téléphone, par courrier ou sur le site d’EDF via l’espace client. Rassurez-vous : vous aurez encore de l’électricité avant votre départ. Une fois la demande envoyée, le fournisseur la prendra en compte dans les 48 heures qui suivent. Le courant ne sera pas encore coupé, mais l’énergie qui est consommée après votre départ ne vous sera plus facturée.

C’est seulement après 15 jours la demande de résiliation que vous allez recevoir la facture de clôture du contrat. En fonction du relevé d’index, EDF peut vous rembourser les trop-perçus ou vous exigera un paiement. C’est seulement après le règlement de ceci que le contrat prendra fin officiellement.

Comme pour la souscription, on vous demandera quelques informations pour la résiliation. On vous demandera entre autres le numéro de contrat et de votre compteur, l’adresse du logement concerné, un relevé du compteur, la date de résiliation, notamment la date de votre déménagement.

Article similaire