Immo

Tout ce qu’il faut savoir sur le rendement immobilier

L’immobilier est un secteur d’investissement rentable, mais également très complexe. Il faut donc comprendre certaines notions essentielles telles que le rendement immobilier pour savoir exactement dans quoi on engage son argent. Le rendement immobilier est une donnée de rentabilité de votre investissement locatif qui s’exprime en pourcentage.

Qu’entend-on réellement par rendement immobilier ? De quoi dépend-il ? Comment calculer le rendement immobilier ? Comment la TVA immobilière influe sur le rendement immobilier ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le rendement immobilier.

A voir aussi : Tout savoir sur le bail réel solidaire

Le rendement immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Le rendement immobilier est un indicateur de la rentabilité de votre bien immobilier aussi bien lors de son acquisition, de sa vente ou de sa mise en location. C’est un pourcentage qui permet de comparer plusieurs biens avant un achat, et ensuite de connaître la rentabilité de cet actif immobilier au fil du temps.

Le rendement immobilier est assujetti à la TVA seulement dans le cas d’un achat immobilier. De plus, depuis janvier 2019, le taux de TVA à appliquer est fixe et vaut 20 %. Il est applicable seulement pour des actifs immobiliers neufs acquis lors d’un achat auprès d’un professionnel. La vente ou l’achat entre particuliers ne tient pas compte de la TVA.

A lire en complément : 3 raisons d’investir en immobilier dans les Pyrénées

Quels sont les éléments déterminants d’un rendement immobilier ?

Le rendement immobilier est un indice qui permet à un propriétaire de savoir s’il rentabilise son investissement ou non. Le rendement immobilier est certes un indicateur de rentabilité, mais il n’est pas un garanti de gains. Cet indice peut varier en fonction de plusieurs paramètres.

Parmi les éléments qui vont déterminer le rendement immobilier d’un actif, on a :

Tout ce qu’il faut savoir sur le rendement immobilier

  • Le régime fiscal ;
  • La stratégie de location vide ou meublée ;
  • Le taux de vacances locatives de la zone géographique du bien ;
  • Le taux du crédit immobilier obtenu ;
  • L’option de location annuelle ou saisonnière.

Cette liste n’est pas exhaustive et il y a plusieurs autres éléments qui peuvent être déterminants dans l’évolution d’un rendement immobilier.

Quelles sont les modalités de calcul du rendement immobilier ?

Il y a plusieurs modalités de calcul du rendement immobilier, surtout lorsque le bien est dédié à la location. Il y a le calcul du rendement immobilier locatif brut (sans les charges) et le calcul du rendement immobilier locatif net (avec les charges).

Le calcul du rendement immobilier locatif brut s’applique directement au prix d’achat du bien et aux loyers perçus par an. Pour trouver sa valeur, il faut alors appliquer la formule ci-après : (loyer mensuel x 12) x 100/prix d’achat du bien immobilier. Le résultat décimal que l’on obtient doit être exprimé en pourcentage.

Quant au rendement immobilier locatif net, il est nécessaire d’impliquer les charges qui reviennent à un investisseur immobilier locatif. Il s’agit des frais de notaire et les éventuels frais d’agence, les charges relatives au logement, les impôts ou encore les taxes foncières. La somme de toutes les charges à considérer ne doivent pas excéder 20 à 25 % des revenus locatifs bruts perçus par le propriétaire.

Pour calculer le rendement dans ce contexte, il faut suivre la formule ci-après : ([loyer mensuel – l’ensemble des charges – la taxe foncière – les impôts] x 12) x 100/(prix d’achat du bien + les frais d’agence + les frais de notaire). C’est cette donnée qui est la plus significative.

Article similaire