Actu

Quelle est la durée de vie d’un mobil home ?

J’espère que vous apprécierez vos vacances. Certains d’entre eux peuvent être mobil-home. Si vous êtes dans un beau camping, vous avez certainement payé 1200 €/semaine pour louer ces 35 m2 de contreplaqué 🙂 Un paragraphe du livre de Ludovic Matten (page 55) explique comment Jean-Pierre, investisseur audacieux, a acheté 5 mobil-homes en Savoie et gagne… 22% de rentabilité nette ! J’ai donc demandé à Emmanuel le pro de location saisonnière d’enquêter sur cette affaire juteuse… mais très déçu ! C’est à vous de jouer à Emmanuel :

Dans cet article, nous allons essayer de répondre à la question existentielle que tout investisseur se pose à l’arrivée des jours ensoleillés : investir dans une maison mobile, est-ce vraiment rentable ?

A lire aussi : Projet immobilier à Nantes : ce qu’il faut savoir avant d’investir

Invité au royaume de la location nue, au paradis du revenu passif, cette intrusion de location meublée, d’ailleurs saisonnière, au coeur même de l’immeuble d’investissement ne doit pas nous faire oublier, que quel que soit le moyen d’investissement, il est important de trouver des chaussures à ses pieds, de trouver un investissement qui correspondà ses valeurs, à ses principes.

A lire également : Megève : un village de charme où il fait bon investir

L’ investissement dans une maison mobile est, pour le moins, critiqué sur le net. La littérature est abondante et le sujet libère les passions.

En bref, un sujet sensible, pour traiter avec une pince à épiler afin de ne pas déclencher la foudre de la discorde.

L’ enquête au cœur de l’investissement saisonnier le plus controversé.

Mais tout d’abord, je vais vous raconter l’histoire de cet article.

Je fais des locations saisonnières depuis 2010.

Je me suis embarqué dans cette aventure un peu par hasard après avoir dégusté les joies de la location nue.

J’ ai une petite maison balnéaire en Bretagne que je loue saisonnellement toute l’année.

Quand j’ai acheté cette maisoni n’avait pas un but particulier.

J’ ai juste dû m’autofinancer, et cette maison ne m’a rien coûté.

Il y a quelque temps, je voulais pousser la machine de location au maximum.

Je voulais voir jusqu’où on pouvait aller en termes de location de nuit.

Iavait déjà entendu parler d’une vieille légende bretonne de la forêt de Brocéliande où vivait Merlin l’enchanteur (et non LEROY du même nom). L’héroïne de cette épopée avait plus de 50 semaines de location par an.

Ce chiffre semblait totalement incroyable et déraisonnable.

Mais depuis quelques semaines, j’avoue que mes derniers résultats de location ne sont pas très loin.

2015 promet d’être un bon millésime.

En bref, je poste complète la majeure partie de l’année et il est temps d’investir dans un nouvel investissement rentable.

Voici comment l’idée d’acheter un mobil-home fait mecrosser sa tête un beau matin de juin.

Les avantages de l’achat d’une maison mobile

À première vue, l’achat d’une maison mobile a des avantages assez incroyables :

• Un coût d’achat très bas (pour 40/50.000 € vous avez un MH haut de gamme).

• 20% de récupération de la TVA à l’achat (selon certains).

• Semaines de location à plus de 1200€ en haute saison (pour ma part c’est maxi700€).

• Un maximum de services pour les vacanciers avec généralement pour les campings les plus étoilés : piscine, restaurants, supérette…

• Pas d’impôt foncier, pas d’impôt sur le logement.

Les inconvénients de la maison mobile

Mais dès que vous cherchez un peu, l’achat d’un mobil-home à louer a quelques inconvénients :

• Une période d’ouverture qui peut être limitée dans le temps et ne couvre pas nécessairement l’année entière. Généralement, les hôtels extérieurs (nom officiel des campings) sont ouverts d’avril à octobre.

Donc, le problème est que dans une location saisonnière, il y a un vieux dicton qu’une semaine de perte est une semaine de perte : on ne peut jamais la récupérer.

Et ici, dans ce cas, c’est 5 mois sur 12.

• Une location de la parcelle entre 3000 et 5000 €/an.

• Une location de la parcelle avec un contrat annuel, dont le loyer est rarement révisé à la baisse (je suis gentil), d’une année à l’autre.

Sans parler des clauses qui peuventbien sûr évoluer favorablement ou non.

Une fois installé, il est difficile de changer votre mobil-home camping, ou de le mettre dans votre jardin, c’est interdit.

• Frais qui peuvent être supplémentaires : eau, électricité, gaz, Wi-Fi.

• Certains campings ne vous permettent pas de gérer directement votre propriété. Il est absolument nécessaire de passer par leur centre de réservation contre le petit montant de 30% à 50% de votre chiffre d’affaires.

Pour ce prix, généralement le camping s’occupe de tout : recherche de locataires, check-in in/out, nettoyage…

• Pratiques que certaines personnes n’hésitent pas à qualifier de abusives :

  • Obligation de renouveler votre mobil-home tous les 7 ou 10 ans. Les frais de connexion peuvent être à votre charge. Vous ne serez pas en mesure de garder votre ancien mobile home.

Vous regretterez votre ancien mobile home

  • Un achat de la maison mobile qui n’est pas gratuit. Vous devez choisir votremobil-home parmi les constructeurs affiliés au camping pour respecter la charte visuelle.
  • Certains campings demandent au début de l’année les noms des personnes qui viendront à la parcelle (sinon vous devez payer des frais), ou limiter le nombre de personnes à loger dans le mobil-home

• Une vie de maison mobile de 25 ans pour le logement en théorie. Dans la pratique et pour la location, je pense que 10-15 ans serait le maximum.

Un patron de camping m’a dit, et à juste titre, que c’était comme une voiture.

Si vous effectuez l’entretien régulièrement et changez ce qui doit changer au fur et à mesure que vous allez, vous pouvez pousser votre mobile home pendant très longtemps.

D’ autre part, ce qu’il oublie de dire, c’est que nous avons peu de chances d’attirer des clients avec une carrosserie bien entretenue.

Par exemple, cette belle Citroën Visa repeinte en or qui, je l’espère, évoquera de bons vieux souvenirs mais que peu de gens aujourd’hui voudraient conduire.

Visa Gold

• Enfin, le recouvrement de 20 % de la TVA à l’achat est également très controversé (bénéficiant du statut de LMNP avec services para-hôteliers).

Certains disent que c’est possible et conseillent leur client sans être comptable agréé.

Chers lecteurs, chers lecteurs, si le cœur vous le dit, vous serez en mesure de contribuer dans les commentaires.

J’ allais dire votre pierre à l’immeuble mais le mobil-home ne semble pas être un bien immobilier s’il conserve toute sa mobilité (roues et flèches…).

En outre, il est impossible de l’acheter avec un crédit immobilier classique non plus.

Alors devons-nous investir dans une maison mobile ?

Bien que la liste soit longue, tous les campings ne présentent pas bien sûr tous ces inconvénients. Et il doit y avoir la perle rare avec des contrats favorables aux propriétaires.

Vous aurez remarqué que je ne faisais pas sur les investisseurs mais sur les propriétaires.

j’ ai eua commencé une simulation numérique mais étant donné toute l’incertitude des données initiales, je ne pense pas que le résultat soit très significatif d’une manière ou d’une autre.

Donc, au-delà de toute considération mathématique, essayons d’avoir une autre approche et inverser les rôles par exemple.

Donc, si j’étais directeur d’hôtel extérieur et que je voyais un type comme moi venir pour des locations saisonnières, honnêtement, je ferais n’importe quoi pour qu’il ne mange pas dans mon bol.

😉 Pensez-vous calmement qu’un gestionnaire de camping vous laisserait gagner autant d’argent que possible dans sa maison en vous regardant tourbonner ?

Non ?

Entre nous, c’est un peu normal.

La meilleure façon de me décourager d’investir est de m’assurer que le projet n’est pas suffisamment rentable et sûr.

Les clauses contractuelles ne sont là que pour vous rappeler qui fait des affaires ici.

Un bon père sera certainement attiré par le gain de quelques semaines louées pour couvrir ses dépenses annuelles.

Mais un investisseur peut ne pas se contenter d’un tel bénéfice maigre siil y en a un.

Pour ma part, tout est réfléchi, je ne prendrai pas mon bâton de pèlerin pour chercher le terrain de camping si désiré.

Je vais retourner à la recherche d’un petit logement dans une jolie copropriété.

Emmanuel

Avez-vous déjà investi dans une maison mobile ? Sinon, allez-vous le faire maintenant ? Qu’est-ce qui vous fait le plus peur dans l’achat d’une maison mobile ?

21 mai 2020
Show Buttons
Hide Buttons