Crédit

Quel est le coût d’une assurance emprunteur ?

Le coût d’une assurance emprunteur tient compte de plusieurs éléments ayant rapport avec l’assuré et le financement de son projet. Les cotisations varient d’une banque à l’autre et en fonction de la nature des contrats. Le prix total de l’assurance emprunteur dépend également du mode de calcul des cotisations. Quel est alors le coût d’une assurance emprunteur ? On en parle dans cet article.

Le coût de l’assurance emprunteur selon l’âge de l’assuré

L’un des facteurs qu’il faut considérer en ce qui concerne le coût de l’assurance emprunteur, c’est bel et bien l’âge de l’emprunteur. Pour cause, l’assurance emprunteur des jeunes est moins chère que celle des seniors aussi bien dans les contrats bancaires que dans les contrats en délégation. Certaines études montrent que la moyenne des tarifs en assurance emprunteur pour les contrats bancaires se situe aux environs de 0,25 % du capital emprunté. Ceci, pour les assurés âgés de 25 ans. Par contre, cette moyenne est de 0,45 % pour les assurés âgés de 45 ans, pour des prêts qu’il faut payer sur 20 ans.

A découvrir également : Comment calculer son taux d’intérêt ?

Les écarts en ce qui concerne les taux moyens en assurance emprunteur peuvent encore se creuser entre les contrats bancaires et ceux des assureurs alternatifs à contrats pris en délégation. Les contrats alternatifs sont en règle général, moins chers que ceux bancaires.

Le coût de l’assurance emprunteur en fonction de l’état de santé

L’état de santé de l’assuré ainsi que son comportement à risque sont également à prendre en compte. L’assurance emprunteur des fumeurs est par exemple, plus onéreuse que celle des non-fumeurs. Cela dit, les primes peuvent varier du simple au double. En assurance, on considère comme emprunteur fumeurs, les personnes qui consomment par exemple du tabac, même sous forme électronique avec ou sans nicotine. Il peut également s’agir de personnes qui en aient consommé au cours des 2 dernières années.

A lire également : Comment est calculée l'assurance d'un prêt immobilier ?

Le coût de l’assurance emprunteur selon la profession

Il faut dire que l’exercice d’une profession à risque peut également entrer en ligne de compte en entraînant des surprimes. Par contre, certaines catégories de profession peuvent avoir des avantages. Pour l’assurance emprunteur des fonctionnaires, par exemple, certaines mutuelles de la Fonction publique insistent sur leur tarification plus faible par rapport à celle des banques. Les fonctionnaires peuvent également opérer le choix d’une assurance emprunteur auprès de l’organisme assureur de leur choix. Cet organisme peut être tout aussi compétitif que les mutuelles spécialisées. Il faut toutefois noter que les garanties « perte d’emploi » en cas d’assurance de prêt pour les fonctionnaires ne seront peut-être pas utiles.

Le calcul du coût de l’assurance emprunteur

Le calcul de l’assurance emprunteur dépend essentiellement du type de contrat. En effet, le calcul n’est pas le même s’il s’agit d’une assurance groupe proposée par une banque ou d’une assurance emprunteur individuelle offerte par un assureur externe.

Dans le cas d’une assurance de groupe, la tarification est fixe et uniforme jusqu’à la fin de l’emprunt. La formule de calcul est identique pour tous les emprunteurs qui optent pour cette assurance.

Si vous optez pour une assurance externe, il s’agira d’une délégation d’assurance. Ici, les cotisations sont réévaluées chaque année et le calcul des cotisations du prêt immobilier se fait à partir du capital restant dû.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons