Actu

Quand faut-il réaliser un diagnostic électricité ?

Avant toute transaction immobilière, il est recommandé de passer à certaines vérifications sur le bien immobilier concerné. Le diagnostic électricité s’inscrit donc dans cette logique. C’est un test réalisé sur la base de l’ensemble des installations électriques d’une maison afin de déterminer les risques et les éventuelles défaillances de celles-ci. Nous vous proposons un tour d’horizon dans cet article pour mieux cerner la notion de diagnostic électricité et le moment propice pour le faire.

Qu’est-ce qu’un diagnostic électricité ? 

Tout d’abord, il faut comprendre que le diagnostic électricité ou diagnostic électrique touche à l’installation électrique. Mais beaucoup plus concrètement, ce test consiste à examiner une installation électrique afin de s’enquérir de son état. Il est contenu dans le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) transmis à tout nouvel occupant de bien immobilier. Sa durée de validité varie selon que l’opération immobilière soit une vente ou une location. Dans le premier cas, elle s’étend sur trois ans et sur six dans le second.

A découvrir également : Nos conseils pour bien mener votre projet immobilier

Comment se réalise le diagnostic électricité ?

Cette vérification porte sur l’ensemble du dispositif électrique d’une habitation. Il prend en compte les éléments tels que :

    A lire en complément : Où trouver le numéro de police d'assurance habitation ?

  • Le tableau électrique ;
  • Les interrupteurs et sectionneurs ;
  • La prise de terre et les liaisons équipotentielles ;
  • Les fusibles, disjoncteurs et dispositifs différentiels.
  • Les classes d’équipements électriques et les divers modes de pose

Ce diagnostic ne s’opère que sur les composantes visibles de l’installation à vérifier. Ceci traduit donc qu’il ne s’applique aucunement aux appareils d’utilisation tels que les plaques de cuisson, la cafetière, le lave-linge, etc. Il permet en réalité de mieux sécuriser un habitat en ce qui concerne son installation électrique. Réalisé par un diagnostiqueur, il importe de savoir que ce test est établi pour toucher au total quatre-vingt-sept points de l’installation électrique. Dans le processus, il n’y a pas de déplacement de mobiliers qui soit vraiment indispensable ni de démontage d’installation, à moins qu’il n’y ait des travaux de type électrique particulier à faire. En outre, les salles d’eau aussi ne sont pas épargnées. Pour plus de sécurité, le diagnostiqueur vérifie les distances de protection recommandées de manière à ce que le dispositif électrique soit systématiquement éloigné des points d’eau. Ce dernier s’assure également de l’absence absolue de matériel électrique défectueux qui pourrait être source de danger pour les habitants du logement.

Quand faut-il solliciter un diagnostic électrique ?

Ledit diagnostic est obligatoire dans le cadre d’une vente ou de location d’un immobilier dont l’installation électrique date de plus de quinze ans. C’est donc la condition incontournable quand viendra le moment de vendre votre habitat. Un autre point tout aussi important à retenir réside au niveau de la fiabilité du test. En effet, il faut qu’il soit effectué par un professionnel (diagnostiqueur) certifié pour qu’il ait du poids sur le marché de l’immobilier. De ce fait, avant de commander un diagnostic électrique, il faut veiller à ce que votre diagnostiqueur réponde à cette norme.

Voilà quelques points capitaux que contient le diagnostic électricité. C’est donc en résumé un test immobilier, pratiqué sur le dispositif électrique d’un immobilier avant sa vente ou sa mise en location. C’est une mesure qui vise à assurer la sécurité des usagers d’une maison.

Les risques encourus en cas de non-réalisation d’un diagnostic électricité

Le diagnostic électrique est une pratique incontournable pour la sécurité des usagers d’un bien immobilier. Mais que risque-t-on en cas de non-réalisation du test ? Les conséquences peuvent être désastreuses. Effectivement, un dispositif électrique défectueux peut causer des accidents graves tels que des incendies, des électrocutions ou encore une intoxication au monoxyde de carbone. Chaque année, ces événements tragiques coûtent la vie à plusieurs personnes.

Il faut savoir qu’en cas d’accident grave lié à l’électricité dans votre habitation, les compagnies d’assurance s’intéresseront automatiquement à la date de réalisation du dernier diagnostic électrique pour prendre une décision sur votre dossier. Si aucune preuve ne leur est fournie quant à la réalisation de cet examen, elles se réservent le droit de refuser toute forme d’indemnisation.

Si vous êtes propriétaire-bailleur et que vous n’effectuez pas ce contrôle obligatoire lorsqu’il le faudrait (à savoir tous les 15 ans), cela peut entraîner des sanctions pénales et civiles importantes : une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros par logement loué et l’obligation de remise aux normes en matière d’électricité.

Donc, pensez à la sécurité des locataires ou acheteurs potentiels ainsi qu’à votre propre confort juridique/financier en agissant avec diligence et en ne négligeant pas le diagnostic électrique.

Les avantages d’un diagnostic électricité pour la sécurité et la conformité de votre installation électrique

Le diagnostic électrique n’est pas seulement un examen obligatoire. C’est aussi une mesure de prévention qui assure la sécurité des habitants et protège le patrimoine immobilier. Effectivement, le diagnostic électrique permet de vérifier l’état global d’une installation électrique et de détecter les problèmes potentiels.

Parmi les avantages du diagnostic électrique figure la détection rapide des anomalies susceptibles d’affecter votre confort quotidien : une panne, une coupure ou encore un court-circuit peuvent nécessiter des réparations coûteuses. Le diagnostic électrique vous évite donc les mauvaises surprises liées à ce type d’imprévu.

Au-delà de son rôle préventif pour votre sécurité et celle de vos biens immobiliers, le diagnostic électrique offre aussi l’avantage de se conformer aux normes en vigueur. Depuis 2016, il est effectivement nécessaire pour chaque propriétaire-bailleur d’effectuer un test tous les quinze ans afin que leur bien immobilier soit conforme aux règles actuelles concernant l’électricité domestique.

Réaliser régulièrement un diagnostic électrique, c’est aussi être sûr que son installation respecte toutes les mesures légales imposées par l’État. Cela garantit donc non seulement la sécurité des personnes, mais aussi leur confort au sein du logement.

Notons que cette opération peut s’avérer utile dans le cadre d’une vente ou location immobilière, car elle informe clairement sur l’état général du système d’électricité présent dans le logement.

Si vous souhaitez réaliser un diagnostic électrique pour votre bien immobilier, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels qualifiés. Ils vous accompagneront dans les démarches administratives et techniques et vous offriront une prestation de qualité qui répondra aux exigences actuelles en matière d’électricité domestique.

Article similaire