Location

Location saisonnière : quelles précautions prendre pour éviter les litiges ?

La réussite des vacances ne dépend pas uniquement de la destination choisie ou des différentes activités menées. Dans une large mesure, elle est également tributaire de la qualité de l’hébergement. Dans ce sens, la location saisonnière est l’une des meilleures alternatives. Seulement, avant de s’engager sur cette route, certaines précautions sont à prendre.

Demandez le descriptif de la location de vacances

La location saisonnière impose un principe de base à tout loueur. En effet, ce dernier a l’obligation de remettre à son locataire un état descriptif des lieux avec indication du prix. Cette opération doit généralement avoir lieu à la prise de contact avant même la signature du contrat. La plateforme https://www.oxygene-immobilier.com/ en dit davantage à ce sujet.

A lire en complément : Investissement locatif : maximiser son rendement en prenant les bonnes décisions

En réalité, le descriptif des lieux est un document qui porte plusieurs mentions. De façon plus détaillée, celles-ci concernent :

  • La nature du logement ;
  • Le nombre des pièces et la superficie totale de l’habitation ;
  • Les équipements fournis (literie, télévision, etc.) ;
  • Les accessoires de confort ;
  • La situation géographique ;
  • Les éventuelles nuisances et les conditions financières ; etc.

Ainsi dire, il est indispensable d’exiger ce papier avant de prendre votre location saisonnière.

A voir aussi : Pourquoi investir dans un logement neuf à Vannes ?

Exigez un contrat dûment rédigé

Le contrat est la preuve physique de la transaction. D’un point de vue juridique, il s’agit du document qui protège le locataire en cas de litiges. Pour cela, il doit contenir les clauses explicites sur les engagements de chaque partie. Au besoin, vous pouvez solliciter l’expertise d’un avocat spécialiste sur les questions immobilières avant de procéder à sa signature.

D’une façon formelle, le contrat doit comporter l’identité et les coordonnées des deux parties. Dans le même temps, l’adresse du logement objet de la location doit y être mentionnée. Les arrhes ou acomptes, la durée de la location, le montant de la transaction sont aussi des données à y insérer.

Vérifiez votre contrat d’assurance

L’assurance fait aussi partie des précautions à prendre avant de signer un contrat de location de résidence de vacances. Dans le secteur, la plupart des loueurs l’exigent comme une garantie. Son rôle est de couvrir les risques locatifs et les éventuels dégâts sur l’habitation.

Elle assure également votre propre protection en cas de pépin ou de sinistre. Ainsi dire, il est recommandé de souscrire à un contrat d’assurance pour mieux profiter de vos prochaines vacances dans votre location saisonnière. Au passage, ne négligez surtout pas l’état des lieux à l’entrée et à la sortie.

Vérifiez l’état des lieux avant et après votre séjour

Les différentes opérations suscitées sont indispensables pour réussir à dénicher votre location saisonnière. Cependant, vous avez toujours une dernière chose à faire. En effet, vous devez dans un premier temps procéder impérativement à l’inventaire des biens meubles du logement.

De même, il faut réaliser un état des lieux complet de l’habitation afin de dénicher les éventuels dégâts ou casses. Une douche qui fonctionne mal, une porte coincée ou une vitre cassée, tous les détails comptent. Cette même démarche est à mener avant de libérer la maison.

Article similaire