Investissement

Les points d’attention lors de la visite d’un immeuble de rapport

Investir dans un immeuble de rapport est devenu tendance. Ce type de bien immobilier est largement prisé par les investisseurs. Car il permet de profiter de la meilleure rentabilité. Avant l’achat d’un immeuble de rapport, il existe quelques éléments à vérifier lors de la visite pour réussir votre projet.

Les avantages d’un immeuble de rapport

En matière d’investissement immobilier, l’immeuble de rapport est un excellent choix si vous vous focalisez sur le rendement. Il est plus rentable que d’autres biens. Vous devez penser long terme pour profiter pleinement des avantages de ce type de bien. C’est un placement sécurisé. L’acquisition d’un immeuble de rapport est moins coûteuse par rapport à l’achat à l’unité. Vous pouvez négocier le prix. L’immeuble de rapport ne s’adresse pas seulement aux riches investisseurs. En effet, vous pouvez trouver un bien accessible à un prix raisonnable en évitant les quartiers des grandes villes. Ce type d’investissement est recommandé si vous êtes à la recherche de rentabilité, en savoir plus. Voici les points à vérifier pour réussir votre investissement dans un immeuble de rapport.

A voir aussi : Achat et vente de propriété viticole : pourquoi se faire accompagner par un expert 

Les compteurs électriques et les compteurs d’eau

Au moment de la visite de l’immeuble de rapport, contrôlez les compteurs électriques. Chaque lot privatif doit disposer de son propre compteur d’électricité. En cas de compteur unique, ne le mettez pas à votre nom pour ensuite répartir la facture entre les locataires. Cette pratique est illégale, car cela signifie que vous revendez de l’électricité. La mise en place de compteur individuel permet d’éviter différents soucis. L’immeuble doit disposer de compteurs correspondant au nombre d’appartements. Vous pouvez vous informer auprès de ENEDIS en ce qui concerne le coût de la demande d’ouverture d’un compteur d’électricité.

Quant aux compteurs d’eau, la présence de divisionnaires est un point essentiel. Cela permet de re-facturer plus facilement l’eau aux locataires en fonction de la consommation par habitation. En effet, un compteur général complique la facturation. Dans ce cas, il convient de mettre en place des divisionnaires en accord avec le nombre d’habitations. Pensez à inclure dans le budget le coût de la réalisation de ces divisions.

A découvrir également : Comment acheter un bien immobilier neuf ?

Les escaliers

Les parties communes peuvent être endommagées plus rapidement, car elles sont utilisées par l’ensemble des résidents de l’immeuble. Vérifiez qu’elles sont en bon état. La plupart du temps un coup de peinture après un nettoyage permet de remettre en état les parties communes. Parfois, il faut prévoir certains travaux de rénovation.

Concernant l’escalier, il convient de faire bien attention, car sa rénovation est souvent coûteuse. S’il s’agit d’un escalier en bois, contrôlez bien chaque marche et contre-marches. L’intervention d’un menuisier pour remplacer les marches fragiles peut être onéreuse. S’il faut changer complètement l’escalier, cela engendre des dépenses importantes qui auront un impact sur votre budget.

La toiture

De l’extérieur, vous pouvez constater les éventuelles tuiles cassées ou manquantes. N’hésitez pas à passer par les combles pour vérifier la charpente. Touchez les poutres pour s’assurer qu’ils sont bien solides et secs. En cas de présence d’humidité dans les combles, cela relève un problème d’étanchéité qu’il faudra réparer. L’idéal est de visiter l’immeuble de rapport pendant les mauvais temps. Les problèmes deviennent évidents lorsque le temps est pluvieux ou il fait froid.

La façade

C’est un élément important puisqu’il influence l’esthétique de votre immeuble. Un simple coup d’œil permet d’observer la présence de fissures, de moisissures, de taches sombres, etc. Le coût de la remise à l’état doit être pris en compte avant de prendre une décision au moment de l’achat.

L’humidité

Vérifiez qu’il n’y a pas de problème d’humidité. Cela peut être causé par l’infiltration ou le défaut de l’étanchéité. La présence de taches noires sur les murs doit vous alerter. Vous devez savoir que l’humidité peut endommager la structure de l’immeuble.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons