Location

Gestion locative d’un non-meublé : ce qu’il faut savoir !

Est-ce que vous songez à opter pour la gestion locative d’un non-meublée de votre bien immobilier ? Autant le dire, cette alternative offre son lot d’avantages qu’il faut connaître. Avant de vous lancer vers cette voie, il y a certains points importants de la gestion locative non-meublé que vous devez connaître.

A lire également : Je n’ai pas le temps de gérer mon bien locatif : Que faire ?

La durée

Si vous optez pour la location non-meublée, la durée du bail est de 3 ans minimum. Découvrez les modalités pour la gestion locative meublée ici afin d’avoir une meilleure appréhension de ce critère. Quant au bail mobilité, la durée va de 1 à 10 mois.

Le dépôt de garantie

En optant pour la location à vide, vous pouvez demander un dépôt de garantie de 1 mois maximum. Notons que la limite que vous pouvez demander est de 2 mois en cas de location meublée. La seule exception étant le bail mobilité où vous ne pouvez réclamer aucun dépôt de garantie.

A voir aussi : Pourquoi recourir à une agence de property management ?

Le préavis pour le locataire

La location non-meublée vous donne droit à un préavis minimum de 3 mois. Seulement, ce délai est réduit à 1 mois seulement dans le cas où votre bien immobilier sur trouve en zone tendue comme paris, par exemple. Il va sans dire que ce délai doit être respecté si votre locataire souhaite libérer les lieux.

Le préavis pour le propriétaire

Bien évidemment, en acceptant le contrat de location, vous ne pourrez pas récupérer votre bien comme vous le voulez. Si vous voulez donner congé au locataire, il faudra obligatoirement donner un motif valable comme :

  • La vente
  • La reprise
  • Motif légitime ou sérieux

En outre, il faudra aussi respecter le délai de préavis qui est de 6 mois minimum dans le cas de la location non-meublée.

Les charges

Concernant les charges de la location non-meublée, il faudra les facturer au réel. La seule exception étant que la location se fasse en colocation. Ainsi, il est impératif que vous fassiez une prévision des charges puis de faire une régularisation annuelle.

Les impayés

Certes, il y a bien des risques d’impayés avec l’immobilier locatif. Seulement, rassurez-vous, car ces risques ne s’élèvent qu’à 2%. Sinon, au niveau de la procédure, il n’y a aucune différence entre la location meublée et non-meublée. On parle bien de la procédure de recouvrement et d’expulsion.

Il faut savoir que la location non-meublée tout comme la location meublée présente son lot d’avantages et d’inconvénients. Il est important de bien les connaître et de faire une petite comparaison avant de se lancer.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons