Investissement

Comment devenir propriétaire en accession aidée ?

Devenir propriétaire est le rêve de toute personne. Cependant les prix pratiqués dans l’immobilier ne sont pas à la portée de tous. Pour aider les familles, les collectivités locales ont mis au point des aides de financement. Ces aides ont pour but de les permettre d’acquérir un logement à un prix réduit. Cependant, les aides sont soumises à certaines conditions. Alors comment devenir propriétaire en accession aidée ? C’est l’objet de cet article. 

Les conditions pour bénéficier de l’accession aidée

En principe, pour que les logements soient vendus à un prix abordable, la commune applique une réduction de prix sur une partie des terres que le promoteur acquiert. De ce fait, le promoteur va à son tour réduire le prix des logements. Pour obtenir ce type de logement, il y quelques conditions à respecter. En effet, ces logements sont réservés aux familles à faibles revenus. La commune privilégie les familles qui ne sont pas propriétaires d’une maison. De plus, pour maintenir l’équilibre de la collectivité, la commune prend en compte l’âge et la constitution de la famille. Cependant chaque commune applique ses propres conditions. Sans plus attendre, cliquez ici pour en savoir plus sur l’accession aidée. 

A lire en complément : Où investir dans une SCPI ?

Les modalités à respecter après l’acquisition du logement

Si votre demande d’aide a été validée, vous devez respecter certaines conditions pour garder votre maison. En effet, pour s’assurer que les aides à la propriété servent aux familles en difficulté, les communes ont rajouté des modalités pour les nouveaux propriétaires. Ainsi, vous ne pourrez pas procéder à la location d’un logement, vous devez au contraire faire de ce logement votre domicile. Si vous envisagez de revendre le logement, vous devez au préalable y habiter pendant un certain temps. De plus, au moment de la revente, vous devrez vous aussi pratiquer un prix réduit qui est établi par la commune. Si vous ne respectez pas les différentes conditions, vous devrez restituer l’aide financière que vous avez reçue.

Les différents types d’accession aidée disponibles sur le marché

Il existe plusieurs types d’accession aidée qui peuvent vous permettre de devenir propriétaire d’un logement :

A lire en complément : Comment réussir son investissement immobilier en 2021 ?

Ce type d’accession est réservé aux personnes dont les ressources sont modestes. Le logement doit être neuf ou ancien et nécessiter des travaux pour répondre aux normes sanitaires exigées par l’autorité publique. Cette forme d’aide est souvent proposée par les collectivités locales.

L’accession abordable s’adresse quant à elle à tous ceux qui souhaitent acquérir un bien immobilier en dessous du prix du marché. Ces produits immobiliers sont vendus avec une décote de 25% sur le marché immobilier classique, ce qui rend le projet plus accessible financièrement.

Le PSLA finance l’acquisition neuve ou ancienne mais aussi la construction de votre maison individuelle neuve sur un terrain viabilisé que vous choisissez selon vos envies ou celui proposé par un promoteur partenaire.

Ce dispositif permet aussi aux investisseurs particuliers de bénéficier d’une réduction fiscale lorsqu’ils achètent un logement meublé non professionnel. L’avantage fiscal se situe entre 11 et 21 % du montant investi dans cet achat sous conditions telles qu’un plafond annuel de loyer et un engagement de location de 9 ans minimum. Dans ce contexte, les organismes financiers peuvent aussi proposer des solutions d’accession aidée.

Il est capital de préciser que chaque aide a ses propres conditions d’éligibilité et que pour se lancer dans un projet immobilier en accession aidée, il faut choisir l’aide qui correspond le mieux à ses ressources et au type de logement recherché. N’hésitez pas à solliciter votre banquier ou à contacter directement une agence immobilière pour obtenir plus d’informations sur ces différentes formules.

Les avantages et inconvénients de l’accession aidée par rapport à l’achat classique

L’accession aidée présente de nombreux avantages pour les futurs propriétaires. Cette formule permet aux ménages modestes d’accéder à la propriété sans avoir un apport personnel conséquent. Les aides financières et fiscales proposées réduisent significativement le coût du projet immobilier.

L’accession aidée propose des logements neufs ou anciens rénovés en respectant les normes sanitaires exigées par l’autorité publique. Cela permet aux acquéreurs de bénéficier de logements plus confortables et économes en énergie.

Dans certains cas comme le PSLA, l’acquisition peut se faire en 2 temps : tout d’abord, vous êtes locataire avec une option d’achat au bout de quelques années après avoir payé un loyer modéré (qui servira à rembourser une partie du prêt).

Toutefois, l’accès à ces dispositifs est soumis à des conditions strictes telles que les plafonds de ressources qui peuvent limiter le nombre de candidats éligibles.

De même, certains types d’aides sont réservés aux primo-accédants, c’est-à-dire ceux qui achètent leur premier bien immobilier, ce qui peut être limitatif pour ceux ayant déjà acquis un bien auparavant.

Il faut être conscient qu’en optant pour ce type d’acquisition, on s’expose aussi à certains inconvénients tels que la durée imposée sur engagement minimum souvent comprise entre 15 et 25 ans selon la nature des aides obtenues.

Il faut aussi bien considérer le choix du logement car l’accession aidée ne garantit pas un logement à 100 % correspondant aux attentes de l’acquéreur.

Les contraintes s’imposent parfois aussi sur la revente où des pénalités peuvent être appliquées pour ceux qui souhaiteraient revendre leur bien avant l’échéance du délai d’engagement fixé.

Article similaire