Travaux

Pourquoi le diagnostic de mur porteur est crucial avant toute modification

Mener des travaux de rénovation, c’est chercher à changer de cadre de vie. Mais dans la plupart des cas, ces travaux nécessitent une modification dans la structure de la maison. C’est notamment le cas si les travaux engagent de toucher aux murs. C’est là que le diagnostic de mur porteur s’impose comme une étape incontournable. Mais quand exactement faire diagnostiquer un mur porteur, pourquoi et par qui ? C’est ce que nous allons voir tout au long de cet article !

Quand faire un diagnostic de mur porteur ?

Il n’y a pas de raison précise pour faire un diagnostic mur porteur. Vous pouvez demander un diagnostic si vous avez des doutes sur la stabilité du bâtiment, pour prouver cette stabilité à un potentiel acheteur ou juste par curiosité. En cas de doute sur la structure du bâtiment, il est préférable de creuser pour dissiper ces doutes.

A voir aussi : Les étapes à suivre pour réussir ses travaux de rénovation immobilière

Mais là où le diagnostic de mur porteur est vraiment important, c’est lorsque vous projetez de réaliser des travaux de rénovation dans votre maison. Dès lors que vous comptez toucher à la structure d’un bâtiment, ce diagnostic est absolument nécessaire. Nous vous expliquerons les raisons plus bas, mais sachez qu’un diagnostic doit toujours être effectué avant de toucher à des éléments structurels d’un bâtiment.

Pourquoi faire un diagnostic des murs ?

Il y a plusieurs raisons de faire diagnostiquer les murs d’une maison ou de n’importe quel autre bâtiment. La raison principale est déjà de connaître le rôle du mur en question. En effet, tous les murs n’ont pas le même rôle sur un bâtiment. Il y a les murs porteurs, les murs semi-porteurs et les murs non porteurs. Quelle est la différence ? Nous y venons !

A lire aussi : Pourquoi faire construire sa maison clé sur porte ?

Un mur porteur est un mur sur lequel repose la structure de la maison. Il peut soutenir l’étage ou la charpente de la maison. Dans les deux cas, toute modification non calculée peut déstabiliser la structure. Quant au mur semi-porteur, seule une partie est engagée pour soutenir une partie structurelle. Les modifications sur ce mur doivent aussi faire l’objet d’une étude préalable. Le mur non porteur ne soutient tout simplement aucun élément structurel. Il s’agit uniquement de cloisons qu’on peut modifier à volonté.

Cependant, lorsqu’on veut mener des travaux de rénovation chez soi, on est souvent tenté par une reconfiguration de l’espace. Et cette démarche nécessite forcément une modification, voire la suppression d’un mur. Mais cette opération nécessite des mesures correctives sur les murs porteurs et semi-porteurs. Et c’est lors du diagnostic des murs que les possibilités de modifications sont étudiées. Ainsi, le diagnostic des murs vous permet de mener les travaux en connaissance de cause.

Qui peut faire un diagnostic de mur porteur ?

Le diagnostic d’un mur porteur doit absolument être entrepris par un professionnel qualifié. On ne peut pas s’improviser professionnel dans le secteur et les calculs effectués nécessitent des connaissances particulières en matière d’architecture, de résistance des matériaux et des normes. Bref, seul un professionnel ayant suivi des études peut mener à bien cette mission. Mais de quel professionnel parle-t-on ?

Bien que ce diagnostic intervienne dans le cadre d’un aménagement d’espace intérieur, un architecte d’intérieur n’est pas forcément qualifié pour cette tâche. Il n’a pas forcément les connaissances nécessaires sur les configurations structurelles d’un bâtiment. Par contre, si vous chargez un architecte d’intérieur pour entreprendre des travaux, celui-ci va mandater un architecte agréé ou à un Bureau d’Étude Technique. Ce sont les seuls professionnels réellement habilités à procéder à un diagnostic de mur porteur.

A-t-on besoin d’une autorisation pour modifier un mur ?

C’est une question qui se pose tout le temps. Si les travaux que vous souhaitez entreprendre engagent des modifications de murs porteurs, une autorisation est-elle nécessaire ? La réponse est un Non ! Aucune autorisation n’est nécessaire du moment que la maison vous appartient et qu’un diagnostic est réalisé au préalable au niveau des murs. Le réaménagement intérieur ne nécessite pas de permis de construire.

Toutefois, si les travaux sont à réaliser dans une copropriété, il faudrait sans doute avoir l’autorisation des copropriétaires. Renseignez-vous également sur les normes si vous comptez réaménager un bâtiment classé dans les monuments historiques français. Les réglementations sur ce type de bâtiments sont assez différentes des autres.

Article similaire