Assurance

Les 3 points à ne pas oublier pour sécuriser un bâtiment

Les criminels de tout genre, que ce soient des cambrioleurs ou des responsables d’actes de vandalisme ne cessent de développer des plans et des stratégies de plus en plus modernes et de plus en plus sophistiqués. Face à ces menaces permanentes qui pèsent sur la sécurité des locaux professionnels ou des habitations, il est crucial de mieux sécuriser ces endroits dans le but de protéger votre famille, votre entreprise, vos biens, vos employés et vos clients. N’attendez pas que les choses se passent avant de prendre les mesures nécessaires. La sécurisation de tout ce que vous avez de plus cher doit être proactive et non réactive. Voici donc les 3 points à ne pas oublier pour dissuader toute tentative d’intrusion, de cambriolage et de sabotage dans le but de maximiser la sûreté et la sécurité de vos bâtiments.

Premier point à considérer : l’évaluation des risques

Tout d’abord, connaissez les risques auxquels vous êtes exposé. Le fait d’identifier concrètement la menace vous aide à mieux vous protéger. Une fois que vous avez identifié les risques encourus, vous pouvez maintenant établir un plan complet qui correspond le mieux à vos besoins. 

A lire en complément : Quelle tendance pour les taux immobiliers ?

Comment procéder ?

Une fois l’analyse des risques faite, vous devez identifier les points faibles autour de votre bâtiment. D’une manière générale, la sécurité est renforcée dans certaines zones : parkings, aires de repos, cages d’escalier, couloirs sombres, coffres, zones de stockage, etc. S’il y a des arbres et des arbustes autour du bâtiment, gardez-les bien taillés et entretenus pour écarter toute possibilité d’une éventuelle cachette ou d’un moyen pour accéder aux fenêtres. 

Installer un système d’éclairage adéquat dans ces zones améliore aussi le niveau de sécurité. 

Lire également : Quand commence le remboursement du prêt à taux zéro ?

Deuxième point à considérer : l’installation de systèmes d’alarme professionnelle

Le système d’alarme de sécurité des bâtiments est conçu pour : 

  • surveiller et contrôler les installations ;
  • protéger contre les incendies et les inondations ;
  • protéger les employés contre les risques de cambriolages et les agressions.

Comment ça marche ? 

Les systèmes d’alarme peuvent fournir des alertes précoces dans le cas où une intrusion ou une effraction est détectée dans vos installations. Cependant, un système d’alarme professionnelle est beaucoup plus efficace si vous l’utilisez avec d’autres mesures conçues pour retarder la progression d’un intrus et vous donner le temps de réagir. Vos systèmes d’alarmes doivent être constamment surveillés et réagir rapidement aux anomalies détectées. 

Plusieurs types d’alarmes sont disponibles sur le marché :

  • avec système de vidéosurveillance ;
  • avec alarme incendie et détecteur de fumée ;
  • avec alarme anti intrusion ou alarme antivol ;
  • avec alarme radio ; 
  • avec détecteur volumétrique ;
  • avec détecteur de mouvement ;
  • avec transmetteur téléphonique ;

Leur choix, leur nombre et leur emplacement dépendent des risques que votre bâtiment encourt, du taux de criminalité, du coût des installations et de la conception du bâtiment. 

Pour la mise en œuvre de ce second point, sollicitez l’aide d’un professionnel de la sécurisation des installations comme https://www.acetprotection.com/ pour être sûr de ne rien oublier. 

Troisième point à considérer : le renforcement des contrôles d’accès

Outre l’évaluation des risques et l’installation d’une alarme professionnelle, protégez également vos locaux professionnels en mettant en place un contrôle d’accès et un filtrage des personnes accédant dans vos bâtiments. 

Comment ça se passe ?

Le contrôle d’accès peut se faire de manière classique. Ce système de sécurité utilise les caractéristiques du bâtiment et l’aménagement intérieur de celui-ci pour filtrer de façon naturelle les personnes voulant accéder dans différentes zones. Des couloirs, des serpentins, des cloisons guident les personnes lorsqu’elles entrent et sortent de vos bureaux. Limitez les possibilités d’accès autant que possible (une ou deux portes d’entrée seulement) afin de décourager les intrus. Une zone de réception ou au minimum, une réceptionniste, est une bonne idée pour éviter toute intrusion et les accès non autorisés. Cette solution permet également d’enregistrer les identités des visiteurs. 

L’autre système consiste à utiliser la technologie du contrôle d’accès électronique. Ce système de protection vous permet de contrôler qui accède à votre bâtiment, quand il peut y accéder et même exactement où il peut aller.

Sachez que les deux systèmes de sécurité peuvent être combinés.  

Enfin, une très bonne communication aide à maintenir un niveau élevé de sécurité. Une fois que vous avez décidé de faire installer un système de surveillance dissuasif, pensez à organiser de façon systématique des campagnes de formation et de sensibilisation de vos employés pour éviter les risques causés par une négligence ou une erreur humaine.

2

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons