Assurance

Comment fonctionne les assurances prêt immobilier ?

La prime d’assurance pour un prêt immobilier est calculée en appliquant un pourcentage au montant emprunté ou au montant dû. Le taux d’assurance de l’emprunteur peut varier d’une fois à deux fois, selon l’âge et l’état de santé du demandeur. Le ratio de chacun est assuré à 100%, il est possible d’augmenter jusqu’à 200% sans changer le taux.

Quel est le taux d’intérêt de l’assurance d’un emprunteur ?

Le taux de l’assurance d’un emprunteur est un pourcentage exprimé sur le capital emprunté ou en circulation , selon la formule choisie.

A lire en complément : Les 3 points à ne pas oublier pour sécuriser un bâtiment

Prenons l’exemple d’un prêt immobilier de 200 000 euros à un taux d’intérêt nominal fixe de 1,4 % sur 20 ans , alors que le taux d’assurance crédit est de 0,5 % .

Si la prime sur le capital emprunté, il s’ élèvera constamment à 83,33 € par mois (200 000€ x 0,5% /12 mois = 83,33€).

A voir aussi : Qu'est-ce que l'assurance PNO ?

Si la prime est calculée sur la base du capital restant :

  • au cours du premier mois, il sera de 83,33€ car il sera facturé à 200 000€ .
  • Au deuxième mois, il s’ élèvera à 83 euros car il a été calculé à 198.414 euros (l’emprunteur a déjà remboursé 1586 euros en 2 mois).
  • Et ainsi de suite, pour atteindre 0,36€ sur le dernier paiement mensuel.

Le taux d’intérêt et le coût de l’assurance emprunteur

Profitez de notre exemple d’un prêt immobilier de 200 000€ à 1,4 % sur 20 ans avec un taux d’assurance emprunteur de 0,5 % :

  • Si le taux d’intérêt s’applique à la dette, le coût 20 000€ sur la durée (200 000€ x 0,5 % x 20 ans = 20 000€).
  • Si le taux s’applique au capital restant, l’assurance coûtera 10 209€ pendant la durée.

Ce calcul simple montre que la méthode de calcul des cotisations de l’assurance d’un emprunteur peut augmenter le coût de simple à double . Cependant, le choix entre l’application du taux de cotisation dépend de la durée de détention de la propriété désirée.

Devrions-nous choisir le taux d’assurance de l’emprunteur pour le reste du capital ?

Vous pouvez conclure un contrat d’assurance d’un emprunteur auprès de deux types d’organisations :

  • Une banque qui offre une assurance collective , dont le taux d’intérêt est le plus souvent appliqué à la dette.
  • Un assureur indépendant proposant une délégation dont les intérêts s’appliquent presque toujours pour le capital restant.

Le taux d’assurance de l’emprunteur est un élément important de la négociation d’un prêt immobilier. Il convient de noter que si votre banquier n’a pas le droit de vous refuser la politique la plus favorable d’un concurrent, il peut appliquer le tarif désiré. Tout d’abord, dites-lui que vous allez chercher l’assurance emprunteur sur le marché, il répondra.

Au lieu de cela, commencez par faire sa proposition, qui prend la forme d’une offre anticipée très formelle de prêts. Cette offre est accompagnée d’une fiche d’information normalisée qui énumère les garanties dont elle a besoin pour accorder un prêt immobilier.

Avec cette liste, vous pouvez ensuite vous tourner vers un emprunteur qui aimera vous chercher les formules les plus appropriées et les moins appropriées.

En réalité, cependant, il arrive cette personne n’a pas le choix en raison de son âge et de son état de santé. Les assureurs indépendants sont beaucoup plus stricts en termes de conditions de santé des emprunteurs. Dans de tels cas, il se peut que nous devions appliquer à l’assurance collective des banques qui sont plus coûteuses mais plus faciles à acheter.

Quels sont les taux de l’assurance emprunteur ?

Taux d’assurance du groupe bancaire

Les prix de l’assurance collective sont basés sur le principe de la mise en commun des risques (d’où le concept du Groupe), voici des exemples fournis par nos partenaires.

0,3 % par an pour la dette, pour une tranche d’âge de 36 à 41 ans avec un prêt compris entre 16 et 30 ans. Signalement : Décès, PTIA (Perte totale et irréversible d’autonomie, ITT 90 (total déductible temporaire 90 jours), IPT (Invalidité partielle temporaire).

0,12 % par an sur la dette, pour le groupe d’âge 26 à 35 ans, pour chaque période confondue. Signalement : Décès, PTIA, IPT.

0,40 % sur la dette, pour le groupe d’âge 46 à 55 ans, toutes les échéances. Signalement : Décès, PTIA, ITT, IPT.

Pour information : Ce sont des exemples, en réalité, on peut vous offrir des tarifs différents. Ces chiffres sont compris à la fois pour les immeubles résidentiels et pour le financement des investissements locatifs.

Tarifs des délégations d’assurance externes aux banques

Chaque assureur est indépendant avec ses propres critères d’évaluation. Par conséquent, il est difficile de connaître le taux de cotisation avant de déposer un dossier ou même après une visite chez le médecin.

En général, les critères suivants sont maintenus :

  • L’ emprunteur est-il un fumeur ?
  • Est-il dans un métier ou un sport en danger Actif ?
  • Quel âge a-t-il ?
  • Il a des antécédents médicaux ?

Les non-fumeurs en bonne santé qui sont moins dangereux que le parachutisme figurent parmi les emprunteurs qui reçoivent les meilleurs taux d’assurance.

Il convient de noter que les personnes qui se livrent à un commerce dangereux, comme le personnel policier et militaire, bénéficient d’une assurance spéciale emprunteur, qu’elles souscrivent de leur assurance professionnelle mutuelle.

Comment négocier le taux d’assurance de votre emprunteur

Il est préférable de confier la négociation du tarif de votre assurance emprunteur à un courtier . Il va replonger plusieurs offres de diverses compagnies d’assurance et demander un geste commercial si le conseiller bancaire insiste pour que vous preniez sa formule.

Un bon courtier prendra également le temps d’expliquer le principe de la citation afin que vous puissiez aider votre conjoint à peut protéger les meilleurs.

En outre, 2 lois essentielles jouent en votre faveur. La loi Lagarde vous donne le droit de choisir un contrat d’assurance emprunteur. Le prêteur ne peut pas vous imposer un contrat et non un autre.

Ensuite, la Loi Hamon vous permet de modifier votre assurance d’emprunt à tout moment une fois que vous avez passé la première année. Cela vous permet d’adopter un niveau élevé d’assurance emprunteur pour gagner du temps, puis de le changer en un an.

Plus important encore, l’amendement Bourquin vous permet de choisir un nouveau traité chaque année à l’anniversaire, quelle que soit la date de signature.

Le ratio et le calcul de l’assurance de l’emprunteur

Qu’ est-ce que c’est comme quotité ?

Dans une paire, le quota représente la participation de chaque particulier au revenu de la maison fiscale.

Henri gagne 2500€ par mois, Valérie reçoit 2700€ , donc il participe à 48% des ressources du couple, elle participe à 52% . Le taux d’Henri est de 48 %et celui de Valérie est de 52 % .

Si Henri est victime d’une maladie ou d’un accident qui l’empêche de toucher un salaire, son assureur paie le couple 48% des versements mensuels. En cas de décès d’Henri, Valérie recevra 48% du capital restant. On dit que Henri et Valérie sont couverts à 100% de leur quota. À ce stade, il est important de préciser que le paiement des prestations est basé sur les garanties fournies.

Choisissez 200%

Dans un contrat d’emprunteur classique, tout le monde est assuré 100% de son ratio. S’il n’est pas possible de vous assurer au fond, vous pouvez décider de vous couvrir au-delà de cela.

Pour utiliser l’exemple ci-dessus, reconnaissons que Henri et Valérie veulent protéger les autres en cas d’événement grave. Vous pouvez choisir d’assurer votre prêt immobilier jusqu’à 200 % de votre part.

La rémunération sera alors deux fois plus élevée sans dépasser 100 % des acomptes provisionnels mensuels ou 100 % du capital restant. À son tour, le montant de la contribution sera 2 fois plus élevé si le quota est de 200 %.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons