Immo

Le compte à terme : un placement sûr et rentable

Le compte à terme est une épargne consistant à verser une somme à un organisme financier qui se chargera de la fructifier pendant un délai prédéfini. Cette opération est réalisée suivant un taux d’intérêt fixé à l’avance. C’est un placement intéressant et peu risqué. Découvrez dans la suite de votre lecture quelques avantages du compte à terme.

Le compte à terme : un placement convaincant

Le compte à terme est une opération de placement très peu connue des épargnants. Cependant, il s’agit d’une solution d’épargne sûre qui permet de faire fructifier son argent. Ainsi, il est convaincant grâce à ses caractères tels que la durée limitée, la rémunération intéressante et le risque limité.

A lire également : Quel est l'investissement immobilier le plus rentable ?

La durée limitée

Le compte à terme fonctionne sur une durée définie, comme l’indique son nom. Cette durée de placement est fixée et bien connue à l’avance. Elle peut être à court ou à moyen terme. Elle peut donc s’étendre d’un mois à dix ans, ou entre trois mois et quatre ans. La durée occupe une place très capitale dans une opération de compte à terme. Plus elle est étendue, plus le rendement est élevé.

Une rémunération intéressante

La rémunération du compte à terme est négociée avec la banque à laquelle vous êtes abonné. Elle peut être fixée librement par cette dernière, avec des écarts considérables entre les enseignes. Elle peut alors être plus élevée que celle résultant d’un livret d’épargne traditionnel. Il est aussi important de savoir que le taux d’intérêt d’un compte à terme s’exprime en simple. C’est-à-dire que les intérêts acquis ne produisent pas à leur tour d’autres intérêts, à l’opposé du principe des livrets d’épargne.

A lire également : Matterport PRO 2 et Matterport PRO 3 : quelles différences 

Un risque limité

Le compte à terme présente un risque assez limité. En effet, il n’est pas influencé par l’évolution des marchés financiers. Le capital est forcément garanti, ce qui réduit le risque de perte. Mais, le versement sur un compte à terme est souvent fait en une seule fois, au moment de son ouverture. Il s’agit quand même d’un placement à risque limité.

Le compte à terme : les différents types

Le compte à terme peut prendre diverses formes. Vous avez le compte à terme à taux fixe, celui à taux progressif et le compte à taux révisable. Le compte à terme à taux fixe est le plus répandu. Il se voit appliquer le même taux de son ouverture jusqu’à sa clôture. L’épargnant ne plus ajouter ni diminuer la somme versée avant l’échéance prévue, à moins qu’il n’ouvre un autre compte. Les intérêts sont versés en une seule fois, à la fin du contrat.

Il se trouve ainsi un peu ambiguë et ne dépend que de l’évolution des marchés financiers. En ce qui concerne le compte à terme à taux progressif, il est opté pour des clôtures à long terme. Il consiste en la succession de plusieurs comptes à taux fixe tout au long de la période d’épargne et chaque changement impacte le taux de rémunération. Quant au compte à terme à taux révisable, il repose sur un indice de référence, augmenté d’un taux fixe.

C’est un contrat qui s’étend sur plusieurs périodes et qui se reconduit de façon automatique à la fin de chaque période. Les intérêts perçus sont préservés et réinvestis avec le capital de la période précédente.

Article similaire