Immo

Comment faire une copie de badge d’immeuble ? La méthode

L’ère technologique bat son plein ! S’il y a quelques années, personne n’avait encore entendu parler des dispositifs comme le RFID ou le NFC, ces technologies font désormais partie intégrante de notre quotidien. Désormais, les puces NFC équipent la plupart des nouveaux Smartphones milieu et haut de gamme, ce qui permet entre autres la lecture et l’écriture de cartes sans contact. Voici les étapes faciles pour faire le double d’un badge d’immeuble avec un Smartphone.

Étape 1 : création d’une sauvegarde (dump) du badge d’origine

Cette étape consiste à transférer le contenu du badge vers un dump ou fichier de sauvegarde. Étape cruciale, elle permet de créer autant de copies qu’il n’en faut.

A lire également : Pourquoi acheter un chalet à Méribel ?

Pour cela, rien de plus simple :

1 – Activer le NFC de l’appareil en suivant le chemin ci-après : paramètres>Réseaux>NFC ;

A lire également : Comment investir son argent au Québec ?

2 – Ouvrir l’application Mifare Classic Tool et accéder au menu Read Tag, qui est la partie lecture ;

3 – Sélectionner les clés à utiliser, le plus sûr étant les 2 fichiers à clés ;

4 – Cocher les cases extended-std.keys et std.keys ;

5 – Coller le badge sur l’arrière du Smartphone jusqu’à l’apparition d’une notification en bas de l’écran avec l’identifiant du tag ;

6 – cliquer sur Start Mapping and Read Tag, qui va permettre à l’application d’essayer une à une les clés disponibles et décoder chacun des secteurs du badge.

Bon à savoir

La majorité des badges d’immeubles est composée de 16 secteurs. Pour les décoder tous et en extraire les données, il faudra compter environ entre quelques secondes à une dizaine de minutes.

Les scénarios possibles

En cas de réussite de l’opération

La réussite se traduit par la lisibilité de tous les secteurs. Il est alors recommandé de sauvegarder le dump. Après avoir cliqué sur l’icône en forme de disquette, il faudra renommer le fichier (exemple : badge-original). Il doit être stocké en lieu sûr, car grâce à lui, il est possible de multiplier autant de fois le badge.

En cas d’échec de la copie

Si, l’écran affiche plusieurs secteurs avec des tirets ou des X rouges, cela signifie que l’application est incapable de décoder les clés. Il est toujours possible de pallier cet obstacle en allant plus loin avec le Smartphone et l’utilisation de mfoc ou mfcuk. Ces derniers seront d’une grande aide pour trouver les clés manquantes.

Étape 2 : transfert du contenu de la sauvegarde vers un badge vierge

Pour cette étape, il est indispensable de se munir de badges RFID. Avec 16 secteurs comme le badge d’origine, ces badges devront toutefois être spéciaux. En effet, leur secteur 0, qui est accessible uniquement en lecture, doit l’être également en mode écriture. Cette fonctionnalité permet au Smartphone de gérer le badge. Force est toutefois de mentionner que ce type d’accessoire peut être difficile à trouver.

Pour effectuer le transfert, la première étape consiste toujours à lancer l’application Mifare Classic Tool (MCT), pour ensuite se rendre dans la section Write Tag. Quatre possibilités s’offrent à l’utilisateur, mais la plus intéressante reste la « Write Dump » (clone).

Voici les instructions à respecter à la lettre pour le transfert du contenu du fichier vers le badge vierge :

1 – Cocher la case Show Options ;

2 – Cocher les deux cases Use these access conditions for all sectors et Advanced : enable writing to the manufacturer block ;

3 – Cliquer sur Select dump pour afficher toutes les sauvegardes de badges disponibles sur le Smartphone.

Voici la liste des dumps qui devraient être affichée sur le Smartphone :

  • Sélectionner le fichier sauvegardé (selon l’exemple cité plus haut « badge original ») ;
  • Cocher (écraser) par défaut toutes les cases correspondant aux secteurs à écraser.

4 – Transférer les secteurs sur le badge vierge. Pour cela, il faut placer le badge vierge à l’arrière du Smartphone et attendre une notification d’alerte en surimpression avec l’UID du badge. Enfin, il suffit de cliquer sur OK pour lancer le processus d’écriture, qui ne prend que quelques secondes.

Une fois ces étapes terminées, l’application revient sur son écran de démarrage. Si un message d’erreur apparait, cela n’est généralement pas de mauvais augure. En effet, cela n’impacte pas toujours sur les données copiées sur le badge. Dans ce cas, il suffit simplement de refaire toute l’opération.

Il est désormais possible de faire plusieurs copies du badge de l’immeuble, en recommençant simplement ces étapes. Ici, conserver le dump d’origine prend toute son importance.

Bon à savoir : quid sur les systèmes « anti-copie »

Il arrive que la copie ne fonctionne pas ou que le badge d’origine soit désactivé suite à la copie. Cela est expliqué par le fait qu’il est équipé d’un système anti-copie. Pour détecter ce type de système, voici les étapes :

  • Commencer par sauvegarder le badge, suivant l’étape 1 ;
  • Utiliser le badge d’origine pour ouvrir la porte de l’immeuble ;
  • Recommencer l’étape 1 en enregistrant le dump sous un nom différent ;
  • Comparer avec l’utilitaire « Diff tool » de l’appli MCT les 2 fichiers. S’il y a une différence, c’est que le badge contient un système anti-copie. Dans ce cas, il faut faire appel au syndic.

Article similaire