Immo

Prêt relais: quand est-ce le bon moment pour en bénéficier ?

Le prêt relais ou prêt achat-vente est un excellent moyen pour financer l’achat d’un bien immobilier avant la vente de l’ancien logement. Il s’agit d’une offre plutôt intéressante. Si vous vous y intéressez, voici tous les détails concernant ce sujet.

Prêt relais : de quoi s’agit-il exactement et quel est le bon moment pour en bénéficier ?

Il s’agit d’un prêt qui permet à un vendeur-acquéreur d’avoir une avance partielle d’une banque afin de financer l’achat d’une nouvelle habitation. De cette façon, il dispose de plus de temps pour la vente de son premier bien immobilier. Donc, une fois la vente réalisée, il peut effectuer le remboursement des fonds accordés par l’établissement bancaire et sans risque de subir une pénalité.

A voir aussi : Comment choisir son cabinet de recrutement immobilier ?

Tel qu’il vient d’être évoqué, le bon moment pour en bénéficier est lors d’un changement de résidence principale. La durée maximale de ce type de prêt est de 12 mois, renouvelable une fois, ce qui fait 24 mois dans sa totalité. Pour profiter du meilleur taux, réalisez votre prêt relais avec Meilleurtaux. Néanmoins, nous allons parler de tout ce qui concerne ce type de prêt afin que vous puissiez faire le meilleur choix.

Prêt-relais : quelles sont ses caractéristiques ?

À partir de ce premier paragraphe, il est possible de déduire les caractéristiques d’un prêt-relais. Pour commencer, il s’agit d’un prêt à court terme puisque sa durée est limitée à seulement 2 ans. Son objectif est de permettre à l’emprunteur d’obtenir une somme importante afin d’acquérir un bien avant que sa première résidence soit vendue.

A voir aussi : Comment choisir un bon constructeur de maison ?

Ensuite, il n’y a pas d’indemnités de remboursement anticipé ou IRA avec ce type de prêt. En ce qui concerne son fonctionnement, il s’agit d’un prêt dit in fine. En effet, il y a des cas où vous ne remboursez que les intérêts ainsi que le montant de l’assurance. Et ce, pendant les premiers mois. Le remboursement du capital ne se fait que lors de la vente de votre ancien logement.

Prêt relais : quels sont les différents types ?

Il existe différents types de prêts relais selon l’établissement bancaire et la situation. Il y a notamment le prêt relais sec. C’est une avance que la banque octroie. Son montant permet de couvrir la somme nécessaire pour le nouvel achat, mais qui doit être inférieur à la valeur du logement vendu. Avec cette variété, l’emprunter n’est plus obligé de souscrire à un emprunt complémentaire.

Il y a également le prêt relais acquisition. Contrairement au précédent, ce dernier permet d’acquérir un bien dont la valeur est supérieure à l’ancien. Dans ce cas, l’établissement bancaire octroie un prêt relais unique reprenant l’ancien qui est en cours de remboursement. Avec le prêt relais adossé, comme on l’appelle également, il est possible de réaliser un remboursement anticipé sans pénalités grâce au surplus dégagé pendant la vente.

Il ne faut pas oublier le prêt relais rachat. Il consiste à faire un rachat de son prêt relais par une banque. Cela permet d’alléger les mensualités. C’est la meilleure option pour tout emprunteur qui présente un taux d’endettement élevé. Toutefois, la durée du prêt se voit rallongée.

Prêt relais : comment calculer son montant ?

Comme il s’agit d’un prêt accordé pour une période courte, c’est l’établissement de crédit qui estime le montant. Cela se situe entre 50 et 70 % de la valeur du bien à vendre. Pour les banques, cela permet de prendre en considération le risque que le logement ne soit pas vendu et que le propriétaire accepte une baisse du prix.

Ainsi, l’établissement du crédit détermine le ratio selon le dynamisme du marché et des qualités du bien. Pour ces différentes raisons, il est important de bien préparer le dossier de demande de prêt relais avec un professionnel afin d’être sûr de l’obtenir.

Prêt relais : quels sont les avantages et les inconvénients ?

L’avantage principal de ce type de prêt est qu’il permet d’acheter un nouveau bien sans avoir à attendre que l’ancien logement soit vendu. Cela évite également le nombre de déménagement et de louer une habitation avant de trouver une nouvelle maison. Si l’on calcule le coût des déménagements et des locations, cela représente déjà une somme assez élevée. Un autre avantage du prêt relais, il n’y a pas de garantie. En effet, il arrive même que l’établissement bancaire accepte une promesse d’affectation hypothécaire.

Comme inconvénient, ce type de prêt présente un taux élevé. D’un autre côté, pour bien négocier le taux du prêt relais, il y a différents facteurs à prendre en compte. Il doit y avoir un prêt immobilier classique pour l’adosser, avoir des revenus et payer chaque mois les intérêts et l’assurance.

Article similaire