Immo

3 choses essentielles à savoir à propos d’une agence immobilière de gestion locative

Un spécialiste intervenant pour le compte de propriétaires de biens immobiliers, une agence immobilière de gestion locative se positionne en tant qu’intermédiaire. Elle permet en effet aux propriétaires de biens immobiliers de déléguer la mise en location et le suivi de leurs biens. Notez que pour assurer la sécurité de ceux qui ont recours à ce service, ce domaine d’activité est réglementé par la loi.

L’habilitation d’une agence immobilière

La gestion locative est un service qui ne peut être pris en charge que par des titulaires d’une carte professionnelle de gestion immobilière (connu également sous le nom de carte G). C’est en effet cette carte qui justifie l’habilitation d’une agence immobilière telle qu’une agence de gestion locative. Pour disposer de cette carte, le gérant de la structure immobilière doit avoir un diplôme d’un niveau supérieur ou égal à un bac+3 en droit, économie ou commerce ; ou un diplôme de type baccalauréat associé à une expérience salariée d’au moins 3 ans à temps complet.

A lire également : Vente d'une maison individuelle : quels diagnostics prevoir ?

Par ailleurs, le gérant d’une agence immobilière doit également justifier d’une bonne moralité, ouvrir un compte séquestre, obtenir une garantie financière d’au moins 110 000 € et souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle pour bénéficier d’une carte professionnelle.

A lire aussi : Les frais de notaire à prévoir lors de l'achat d'un bien immobilier

Le mandat de gestion locative

Dès que l’agence immobilière obtient sa carte professionnelle, cette dernière peut être autorisée par les propriétaires bailleurs à gérer leur location immobilière. Notez que le mandat de gestion locative entérine leurs accords. Cependant, il doit contenir des informations spécifiques et être établi en 2 originaux. Il s’agit entre autres du numéro chronologique de l’identité du propriétaire, de la carte professionnelle, de la préfecture de délivrance, des pouvoirs et obligations confiés au mandataire, de la caisse de garantie financière souscrite, de la durée du mandat de gestion locative sans oublier les conditions de résiliation.

Aussi, lors de l’établissement des annonces, une agence immobilière de gestion locative est contrainte de respecter certaines règles. Les annonces doivent donc indiquer le montant distinct du loyer et des charges du logement, la location nue ou meublée, la commune, les moyens de récupération des charges et du dépôt de garantie puis la surface en m2 des honoraires de gestion.

Les différentes missions confiées par les propriétaires bailleurs

Les propriétaires bailleurs font généralement appel à une agence immobilière dans le cadre d’un investissement locatif. Peu importe le type de location, les missions qui sont confiées à une agence immobilière sont mentionnées au mandat. Il est recommandé que les parties signataires soient le plus exhaustives possible. Notez cependant que les missions en question sont scindées en 2 catégories.

Il s’agit d’une part de la gestion courante qui regroupe entre autres, de la recherche de locataires solvables, de la gestion des renouvellements et des congés, de la gestion des impayés, du paiement des charges de copropriété puis de la réalisation des travaux d’entretien et de réparation. D’autre part, il est question des prestations supplémentaires qui regroupent entre autres, la déclaration fiscale des revenus locatifs, la demande de subventions ou d’aides et les déplacements sur place.

Article similaire