Immo

Quels sont les fonds d’investissement ?

L’ essentiel

  • Un fonds d’investissement (ou OPCVM) est un fonds de placement collectif ;
  • Il existe de nombreux types de fonds d’investissement ;
  • Tous ces fonds d’investissement ne sont pas accessibles à tous les profils d’investisseur et n’ont pas tous le même risque.

Les fonds d’investissement, également connus sous le nom d’OPCVM, sont des organismes de placement collectif. Ils vous permettent de déléguer vos décisions de placement à un professionnel et d’avoir accès à un investissement diversifié.

Lire également : Comment investir son argent au Québec ?

Cet article vous donnera plusieurs idées pour investir dans le marché boursier. Pour en savoir plus, vous pouvez également télécharger gratuitement notre guide complet !

Qu’ est-ce qu’un OPCVM (Sociétés de Placements Collectifs) ?

L’ OPCVM est une organisation de gestion du capital. En tapant dans un OPCVM, déléguez la gestion de vos placements à un professionnel qui s’occupera de votre croissance de capital. Donc, vous n’avez pas à choisir vous-même des titres (par exemple, des actions).

A lire en complément : Est-ce le moment d'acheter des SCPI ?

Cependant, vous pouvez choisir d’investir uniquement dans une catégorie d’actifs, comme des obligations américaines ou des actions françaises, ou dans un secteur spécifique en choisissant un fonds sectoriel.

Un OPCVM gère un portefeuille de titres en levant le capital d’un grand nombre d’investisseurs. Pour comprendre la valeur de ce regroupement, prenons l’exemple suivant. Si un investisseur veut mettre une petite somme sur le marché boursier, il ne peut investir que dans quelques actions. Grâce à un OPCVM de la même somme, il aura accès à un portefeuille beaucoup plus diversifié et sera donc moins risqué.

d’ Ailleurs, le coût de la gestion de portefeuille (en particulier, la coûts de transaction) groupés et donc plus faibles. Toutefois, il convient de prêter attention aux coûts associés aux OPCVM : tous n’ont pas le même niveau de redevances.

Il existe plusieurs types d’OPCVM :

  • Les SICAV
  • Les
  • FCP
  • (CIPF, FCPR et FCPI)
  • Les fonds spéculatifs
  • SCPI et OPCI

Dans le reste de cet article, nous décrivons le concept de chacun d’eux.

Lire aussi : les principaux instruments financiers

Qu’ est-ce qu’une SICAV (Variable Capital Investment Company) ?

SICAV est la forme la plus courante d’OPCVM

Lorsque vous investissez dans une SICAV, vous devenez propriétaire d’une action du fonds proportionnelle au capital que vous avez confié. Vous deviendrez actionnaire de SICAV, qui vous remettra ses bénéfices proportionnellement à ce que votre capital représente dans le capital total qu’elle gère.

Il existe plusieurs types de SICAV :

  • Sicavs monétaires investissant dans des titres à revenu fixe à court terme tels que les bons du Trésor ; les sicavs obligataires investissant
  • dans des obligations d’État ou des sociétés à long terme
  •  ; actions de Sicavs ;
  • successions ou SICAV diversifiées investissant dans tous les actifs susmentionnés.

Quels risques y a-t-il lorsqu’on investit dans un SICAV ?

Le capital investi dans une SICAV n’est pas garanti. En choisissant les SICAV qui répondent le mieux à vos attentes, vous pouvez créer le portefeuille le plus adapté à vos objectifs, en particulier en termes de rendement d’équilibre ou de risque.

Qu’ est-ce qu’un FCP (fonds commun de placement) ?

Un FCP opère très près d’un SICAV : la seule différence est due à son statut juridique. Si vous investissez dans un PCF, vous pourrez copropriétaire des titres sous-jacents, mais pas un actionnaire du fonds comme dans la SICAV.

En pratique, il n’y a pas de différence pour l’épargnant. D’autre part, la forme juridique des FPC permet l’existence de fonds alternatifs, que nous allons maintenant examiner.

CFPE (Fonds d’investissement conjoint des entreprises)

Le principe d’un FCPE est le même que celui d’un FPC, sauf qu’un FCPE est consacré à l’épargne salariale. La FCPE est alors détenue par les employés (ou anciens employés) de l’entreprise concernée. Au sein de ces FPIC se trouve un conseil de surveillance, qui comprend des représentants des employés et de l’entreprise.

Fonds de capital-investissement

Les fonds de capital-investissement sont des fonds qui investissent dans des sociétés non cotées, des ETI et des PME, mais aussi dans des start-ups pour certains fonds.

Un fonds de capital-investissement présente donc un risque élevé de perte en capital, ainsi que constituent un risque de liquidité. Ce type de fonds est donc consacré aux investisseurs avisés. Expliquons comment fonctionnent deux d’entre eux, le FCPR et le CPF.

FCPR (FONDS COMMUN DE PLACEMENT EN DANGER)

Un Trésor est un fonds d’investissement vulnérable. Un FCPR investit au moins 50 % dans des sociétés non cotées.

FCPI (FONDS INNOVATION FATISS)

Un FCPI est un fonds d’investissement pour l’innovation. Au moins 60 % des investissements de la FCPI sont destinés à des entreprises dites innovantes. FCPI, investir dans les jeunes entreprises, donc ils sont plus risqués.

L’ avantage d’un RPC par rapport au RPC est qu’il a droit à des déductions fiscales. Si vous investissez dans un IPCAF, vous pouvez déduire 18 % de votre investissement de votre impôt sur le revenu pour l’année en cours.

Fonds indiciels cotés ou ET

Un fonds indiciel (également connu sous le nom d’ETF pour le fonds négocié en bourse) est un fonds coté qui reconstitue la performance d’un indice boursier. Lorsque vous achetez un FNB, vous investissez indirectement dans toutes les actions qui composent l’indice basé sur l’ETF.

Ce type de fonds a l’avantage d’être simple et bénéficie de frais de gestion très faibles (5 à 10 fois inférieurs à ceux d’un fonds traditionnel), ainsi que d’une meilleure liquidité.

Lire aussi : assurance-vie et FNB : la combinaison gagnante

Bêta des FNB intelligents

Le FNB Smart Beta suit la même logique que le FNB traditionnel, mais met en œuvre une stratégie d’investissement différente. Il ne pèsera pas les valeurs en fonction de leur pondération respective dans l’indice, mais sera basé sur des critères tels que la croissance du chiffre d’affaires ou la volatilité des actions.

AIF (Fonds d’investissement alternatifs) ou fonds spéculatifs

Les fonds d’investissement alternatifs, mieux connus sous le nom de hedge funds, sont mal réglementés et plus libres dans leurs stratégies d’investissement. Cela leur permet, par exemple, d’investir avec un effet de levier important ou des ventes à découvert. Les stratégies de securities.AIF sont diverses, mais les plus importantes sont :

  • La stratégie dite « long-short », dans laquelle le fond achète des actions prétendument solides et vend à court terme d’autres actions qui semblent plus fragiles.
  • La stratégie macroéconomique globale, qui consiste à analyser avec précision l’économie d’un pays ou d’une zone géographique avant d’investir dans un actif.
  • « Arbitrage », qui consiste à exploiter les incohérences potentielles du marché à très court terme en établissant un retour à la normale (par exemple, l’achat d’une action dont le prix est anormalement bas en raison de la situation financière de l’entreprise, ou l’achat d’une monnaie sur un marché et immédiatement sur un marché. un autre pour obtenir de pour bénéficier de l’incohérence des intérêts entre les deux).
  • Les stratégies dites « situations spéciales » pour identifier les entreprises dont le cours des actions pourrait augmenter fortement en raison d’une situation particulière (rumeurs d’offres d’achat ou d’événements susceptibles d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise).

Qui peut investir dans des fonds spéculatifs ?

Les hedge funds sont dédiés aux investisseurs des secteurs institutionnels ou privés ayant un patrimoine important, car leur part est souvent très élevée. Leur non-réglementation rend également très difficile l’accès aux personnes.

Fonds immobiliers

SCPI (Société Civile pour l’Investissement Immobilier)

Une société civile d’investissement immobilier (SCPI) est une société financière qui acquiert des biens immobiliers tels que des bureaux, des parkings, des magasins ou des entrepôts dans le but de louer ou de relocer.L’avantage pour l’épargnant est en ce sens que l’ensemble du processus d’achat, de vente, de comptabilisation ou de location de la propriété dans la cargaison de l’IPAC. L’épargnant, en plaçant son argent dans le SCPI, devient propriétaire d’une part du capital de l’ICSP, obtenant ainsi une part du loyer reçu de SCPI par rapport à son investissement. Attention, mais les frais d’entrée à SCPI sont souvent importants, de l’ordre de 10% du montant investi.

Il existe trois types de SCPI :

  • « Yield SCPI » se compose presque exclusivement de l’immobilier d’entreprise. Leur objectif est d’atteindre des revenus importants et stables au fil du temps.
  • « SCPI fiscale », qui se compose exclusivement d’actifs immobiliers éligibles aux systèmes fiscaux type PINEL ou malraux. L’objectif est alors de taxer ses paiements tout en créant des capitaux et en générant des revenus fonciers.
  • L’ IPC de la valeur du capital se compose principalement d’appartements haussmanniens en pension vie ou propriété nue. Ces IPC ne génèrent pas de revenus, mais tentent d’obtenir une valeur ajoutée à long terme par la revente de biens immobiliers.

Apprenez-en plus sur SCPI et comparez les SIIC avec SCPI.

OPCI (Placements Collectifs de l’immobilier)

L’ OPCI est en quelque sorte comparable à SPCI, à la différence qu’OPCI se compose d’au moins 10 % d’actifs liquides. Cela facilite la revente de ses actions lorsqu’il y a besoin de liquidité. Un OPCI facilite également la qualification pour l’assurance-vie.

Qu’ est-ce qu’investir sur la bourse ?

Que fait Nalo pour vous

Nalo est une société d’investissement destinée aux particuliers. Avec Nalo, vous pouvez acheter un Achetez le contrat d’assurance-vie que nous gérons financièrement. Nalo investit uniquement dans des FNB, ce qui vous permet de bénéficier de frais réduits pour maximiser le rendement de votre investissement tout en assurant une bonne diversification de vos économies.

Voulez-vous investir ? Obtenez une recommandation en quelques clics, puis inscrivez-vous en ligne.

Pourquoi s’intéresser à ces différents fonds d’investissement ?

Si nous vous recommandons de vous intéresser vivement à ces fonds d’investissements, ce n’est pas un hasard ! En effet, on peut trouver de plus en plus de français qui souhaitent aujourd’hui gagner plus d’argent en faisant des placements, et les fonds d’investissement sont une opportunité rêvée pour cela ! Fond d’investissement, actions, investissements structurés : les possibilités sont nombreuses aujourd’hui, mais sur le long terme, toutes ne sont pas forcément viables.

Si les fonds d’investissement sont des placements assez traditionnels dans le monde  de la finance, ils sont partout parfaits sur le long terme. En effet, c’est une belle façon de vous diversifier, mais toutefois il ne faut pas vous y prendre tout seul et trop rapidement ! Sans une certaine expérience dans le domaine, vous pourriez avoir de très mauvaises surprises, c’est le moins que l’on puisse dire. Pour ne pas vous tromper, sachez que la plupart des banques françaises proposent aujourd’hui sur leur site web des informations précises pour en savoir plus sur les fonds d’investissements. En plus d’informations sur l’attractivité et les formes de fonds d’investissement, vous pourrez aussi bénéficier des conseils d’un expert dans ce domaine très particulier !

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons