Immo

A combien peut s’élever la commission d’un mandataire immobilier ?

Un mandataire immobilier est rémunéré en fonction des ventes qu’il fait et touche par ce biais de commissions en fonction des ventes qu’il a fait. Il n’y a donc pas de salaire fixe. 

Quel est le montant de la commission mandataire immobilier ?

À l’inverse du négociateur immobilier, le mandataire immobilier ne touche pas de salaire, car il n’est pas en CDI. Le mandataire signe donc un contrat de mandataire avec une agence immobilière ou le réseau dans lequel il évolue qui se doit de fixer le taux de ses commissions en fonction de ses différentes missions. La part qui est reversée au mandataire est appelée ainsi  » commission ».  La somme perçue à la fin du mois dépend donc des ventes qu’effectue le mandataire immobilier.  Les commissions touchées par les mandataires immobiliers sont assez différentes de celles des agents immobiliers. Ceci résulte du statut indépendant du mandataire. Il est souvent auto-entrepreneur, en portage salarial ou VRP.

A voir aussi : Les avantages incontestables des panneaux en bois dans la décoration intérieure

Voici les critères qui sont pris en compte pour définir la rémunération du mandataire immobilier : 

  • Le niveau d’expérience et de compétences
  • la qualité du réseau
  • Le dynamisme du secteur
  • La zone de travail délimitée
  • Le type de biens immobiliers gérés ( Maisons, appartements, terrains nus et locaux commerciaux)
     

commission mandataire immobilier

A lire en complément : La vente en viager mutualise : une solution pour les seniors souhaitant vendre leur bien immobilier en toute securite

Quelle est la commission moyenne d’un mandataire immobilier ?

En fonction de l’ancienneté et des performances du mandataire, la part revenant au mandataire est assez variable. Une commission moyenne sur la vente d’un bien immobilier est de 5 % en général en France. Le mandataire immobilier perçoit donc une commission comprise entre 60 % et 90 % des honoraires perçus par l’agence avec la vente qu’il vient de réaliser. Toutefois, cette commission devra se soustraire à des charges sociales.

Les agents débutants conservent souvent 60 % de la commission et ce montant peut s’élever jusqu’à 90 % pour les réseaux les plus généreux avec leurs éléments les plus performants.  Ainsi, un mandataire gagne au moins 6 000 € sur un montant classique de 10 000 € de commission. On considère que le mandataire immobilier a une rémunération de 5 600 € en moyenne Hors taxes en fonction du barème de commission du réseau immobilier.  Lors de la signature de l’acte de vente, cette commission est versée par le réseau de mandataires. 

Pour calculer le salaire d’un mandataire immobilier moyen, il suffit de compter le nombre de transactions immobilières qu’il a réalisé sur une année. Enfin, il faut les multiplier par le taux de commissionnement et enfin déduire toutes les charges sociales et frais de gestion. Pour faire simple, un mandataire immobilier expérimenté perçoit en moyenne un salaire mensuel de 4 000 euros bruts.  Il s’agit donc d’un métier assez attractif au niveau des revenus, mais qui nécessite une quantité de travail assez phénoménale.  Mais le revenu peut varier de manière assez importante en fonction des années et des mois. En général, un mandataire immobilier perçoit plus d’argent qu’un agent immobilier, car il ne perçoit pas de salaire fixe, ce qui justifie le risque.

Pourquoi devenir mandataire immobilier ?

Même si vous savez ce que touche un mandataire immobilier lors d’une transaction, ce n’est pas une raison suffisante pour envisager d’en faire votre métier. Le salaire ne fait pas tout. Il est important de s’épanouir dans son travail, car cela a forcément des conséquences sur votre vie personnelle. 

Aussi, vous devez 

  • aimer travailler de manière indépendante depuis chez vous, tout en étant disponible pour vos clients en fonction de leur planning
  • être organisé, car outre le fait que vous pouvez choisir votre planning, les tâches d’un mandataire immobilier sont nombreuses (prospection, annonces, visites, conseils…)
  • avoir un bon contact humain, pour être à l’écoute de ceux qui se séparent de leur bien et d’une partie de leur histoire, mais aussi permettre à d’autres de réaliser leur projet
  • avoir le sens commercial pour mener à bien vos négociations

Si ce que vous venez de lire vous convient, alors, vous pouvez envisager de vous renseigner pour réaliser une formation et devenir mandataire immobilier. Attention, vous devez avoir conscience que les 6 premiers mois, vous ne serez pas rémunéré en tant que mandataire, car vous devez attendre la finalisation de votre première vente. Il faut donc avoir une trésorerie de côté. 

Article similaire