Travaux

Quel budget prévoir pour une véranda ?

La véranda est la solution pratique pour ajouter quelques mètres carrés en plus à votre maison. Grâce à cette structure, vous gagnerez aussi en luminosité. Une fois installée, elle pourra être utilisée comme une pièce à part entière ou en espace de repos. Dans cet article, nous donnons des indications sur les prix actuels pour mieux estimer la conception et l’installation d’une véranda.

Les critères déterminant le prix de conception de la véranda

Plusieurs éléments entreront en jeu pour déterminer le coût de la conception d’une véranda. Ils se rapportent surtout aux caractéristiques techniques de cette dernière. Ils vous aident également à choisir le type d’architecture pour compléter votre maison. Ainsi, il faudra considérer plusieurs facteurs.

A lire également : Le boom de la pergola bioclimatique

Le matériau de conception de l’ossature

Pour réaliser une véranda, il existe de nombreux choix de matériaux pour la réalisation du cadre. Les plus utilisés sont le bois, l’aluminium, le PVC et le fer forgé. Ils seront sélectionnés en fonction de l’esthétique souhaitée et des performances recherchées, et pour connaître combien coûte une véranda, suivant le matériau choisi, l’estimation se fait selon ses dimensions.

Le bois

Le bois s’adapte à tous types d’architectures anciennes ou modernes. Il est apprécié par sa capacité d’isolation optimale. Toutefois, il nécessite un entretien régulier pour favoriser sa résistance à l’humidité. De manière estimative, le prix du mètre carré d’une véranda en bois est compris entre 1 300 et 2 000 euros.

A lire également : Pourquoi doit-on remplacer ses fenêtres ?

L’aluminium

C’est le matériau le plus utilisé pour la conception de véranda en France. Contrairement au bois, il ne requiert aucun entretien. Par ailleurs, sa robustesse lui permet de se prêter aux conceptions grand format. Malgré ces avantages, l’aluminium nécessite la pose de rupteurs de pont thermique pour éviter les déperditions de chaleur. Une véranda en aluminium coûtera environ 1 000 à 1 500 euros par mètre carré.

Une véranda

Le PVC

Le PVC est un excellent isolant thermique. C’est le matériau le plus économique. Par contre, il ne peut être réparé. De plus, il peut se déformer facilement. Il ne convient donc que pour les petites constructions. Prévoyez en moyenne 500 à 1 000 euros/m2 pour une véranda en PVC.

Le fer forgé

Son principal atout, c’est sa résistance. Aussi, il revêt une esthétique tout à fait adaptée pour un style bourgeois ou industriel. Toutefois, le fer forgé, tout comme l’acier, n’est pas un bon isolant. Il impose également un entretien régulier pour pallier les effets de la rouille. Pour la conception d’une véranda en fer forgé, votre budget tournera aux environs de 2 500 à 3 000 euros le mètre carré.

Le mode de fabrication

Suivant le mode de conception de la véranda, nous distinguons plusieurs modèles.

La véranda en kit

C’est le type de véranda le moins cher que vous trouverez sur le marché, avec un coût inférieur à 500 euros/m2. Cette extension est déjà toute faite, il ne reste plus qu’à assembler les différentes pièces. Cependant, une véranda en kit ne doit pas excéder les 10 m2.

Le préfabriqué

Il offre les mêmes avantages que la véranda en kit avec des options de personnalisation en plus au niveau de la couleur des profilés. Son prix varie entre 500 et 1 000 euros par mètre carré.

La véranda sur mesure

Cette conception est personnalisable à souhait : couleurs, vitrages, formes… Elle peut donc facilement s’adapter à l’architecture et à l’esthétique de votre maison. Toutefois, elle vaut bien son prix. Comptez au moins 1 000 à 1 500 euros par mètre carré pour une véranda sur mesure.

La véranda amovible

Ce modèle de véranda est rétractable. Les cloisons qui le constituent peuvent coulisser manuellement ou de manière automatique. Pour ce qui est de son prix, il est de 1 500 euros minimum/m2.

Le type de vitrage et de toiture

Les vitrages d’une véranda garantissent ses performances en termes d’isolation thermique et acoustique. Pour un double vitrage, le prix est compris entre 30 et 50 euros par mètre carré. Il existe aussi des vitrages anti-effractions, à 100 euros/m2.

Les toitures jouent aussi beaucoup sur l’ambiance au sein de la véranda. Celles-ci peuvent accueillir un vitrage bioclimatique (adaptable aux conditions climatiques locales) ou anti-bruit.

véranda installée

Le budget pour l’installation de votre véranda

L’installation d’une véranda nécessite différents travaux préalables pour garantir la solidité et la durabilité de l’ensemble. Ces travaux doivent être considérés dans le budget, car ils représentent des coûts non négligeables en fonction des matériaux utilisés :

  • le dallage est estimé à environ 200 euros/m2,
  • la pose de muret, à partir de 50 euros le mètre carré.

En plus des travaux de maçonnerie, il faudra aussi inclure le coût de la pose de la véranda en elle-même. Même si vous optez pour un modèle en kit, l’intervention d’un professionnel est toujours de mise. Cette précaution favorise l’étanchéité et la stabilité de la structure. Elle est d’autant plus requise lorsque la configuration de votre véranda est complexe. La solidité de votre véranda peut même être assurée par une garantie décennale lorsque la construction est en dur. En fonction du chantier, vous allez prévoir entre 150 et 500 euros/m2 pour la main-d’œuvre.

Faites appel à un professionnel pour bénéficier d’un devis

Bien que nous ayons donné quelques estimations de prix pour la conception et la pose d’une véranda, ces coûts ne donnent qu’un bref aperçu de ce à quoi vous devez vous attendre pour concrétiser votre projet.

Pour avoir des chiffres plus précis sur le budget à prévoir pour une véranda, nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel. En spécialiste, il saura vous conseiller sur les meilleures options pour la conception de votre extension de maison. De plus, vous pourrez profiter d’un devis à la demande. Ce document explicitera les différents coûts liés à votre projet, suivant vos exigences particulières. En comparant les devis fournis par différents professionnels de votre localité, vous pourriez trouver le prestataire au bon prix.

Les services d’un professionnel du bâtiment sont aussi utiles pour permettre à votre projet de se cantonner aux réglementations imposées. Suivant les dimensions de votre véranda, une déclaration de travaux ou un permis de construire peuvent être requis. Outre ces formalités administratives, il faudra aussi respecter les règlements nationaux et locaux (PLU, règlement de copropriété…).

Article similaire