Crédit

Comment bien négocier un crédit immobilier en 3 étapes clés 

Le crédit immobilier bien négocié vous permet de réaliser votre projet immobilier à des taux intéressants. Vous obtenez par la même occasion des avantages divers tout aussi abordables (assurances, frais de dossier, pénalités de remboursement, etc.). Souhaitez-vous bien négocier votre prochain prêt immobilier ? Découvrez dans ce guide de l’immobilier, les 3 étapes clés pour y parvenir.

Étape 1 : Disposer d’un apport personnel élevé et de revenus importants

Dans le cadre d’un financement immobilier, rares sont les institutions financières qui octroient des prêts sans un apport personnel. 10 % du montant du prêt sont demandés afin de couvrir les charges de notaire et des frais de garantie. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez faire un apport personnel de l’ordre de 15 % à 30 %.

A lire également : Quelle est la banque qui prête le plus facilement ?

Par ailleurs, l’apport personnel conséquent n’est pas le seul argument pour bien négocier le prêt immobilier. Un revenu important reste un grand atout pour négocier le crédit immobilier dans le bon sens. En effet, après déduction de vos charges mensuelles, la banque analyse votre « reste à vivre ». Un reste important est la preuve de votre bonne santé financière.

A lire en complément : Crédit en ligne : deux points de comparaison

Étape 2 : Bien se renseigner et faire appel à un courtier en crédit immobilier

Lorsque vous ne disposez pas de connaissances approfondies dans la négociation de prêt immobilier, il est important de vous renseigner sur ce domaine. Dans cette perspective, en visitant la plateforme en ligne Ellen Dewitt Immobilier, vous êtes certains d’obtenir l’information immobilière dont vous avez besoin pour réussir la négociation de votre crédit immobilier.

Le recours à un courtier reste aussi l’une des meilleures options pour disposer de la connaissance nécessaire à la bonne négociation d’un prêt immobilier. En effet, cet expert de l’immobilier possède les connaissances et les aptitudes nécessaires pour rechercher et trouver l’offre de prêt immobilier la plus adaptée à votre exigence.

Étape 3 : Présenter un profil de bon gestionnaire et un taux d’endettement faible

L’institution financière a plus confiance à un client qui présente le profil d’un bon gestionnaire. Mais comment pouvez-vous avoir un profil de bon gestionnaire pour votre banque ? En effet, avant la négociation de votre crédit immobilier, votre compte ne doit pas présenter certaines caractéristiques (pas de découverts au cours des derniers mois, pas d’incidents de paiement, pas d’encours de crédit à la consommation, etc.).

Toutefois, si votre compte présente l’une de ces caractéristiques, prendre un peu plus de temps pour stabiliser votre situation financière reste la meilleure option. Le taux d’endettement est aussi un argument utilisé généralement par les banques pour sélectionner les candidats au crédit immobilier. Ce taux est déterminé par la différence entre vos revenus et vos charges (factures, prêts, assurances, etc.).

Lorsqu’il dépasse les 33 %, vous n’êtes pas certains de réussir la négociation de votre prêt immobilier. Par ailleurs, s’il ne dépasse pas les 15 %, votre profil est excellent pour entamer la négociation de ce type de financement immobilier. L’utilisation de simulateurs en ligne reste un moyen pour déterminer votre capacité d’endettement.

Une bonne négociation reste un moyen imparable qui permet de lever le voile sur le mythe selon lequel le crédit immobilier s’achète toujours aussi cher.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons