Assurance

Quel taux d’assurance de prêt immobilier en fonction de l’âge ?

Un prêt immobilier est toujours accompagné d’une assurance de prêt. En réalité, aucune banque ne financera votre projet si vous n’êtes pas assuré. Il est donc essentiel de prévoir cet aspect, surtout qu’il représente le deuxième poste de dépense la plus importante de votre prêt, juste après le remboursement.

Le taux dépend de différents facteurs et votre âge est l’un des principaux éléments à considérer. Par conséquent, plus vous prenez de l’âge, plus vous êtes considéré comme un profil à risque pour les compagnies d’assurance. Restez sur cet article pour en savoir plus sur le taux d’assurance de prêt immobilier en fonction de l’âge.

Lire également : Les 3 points à ne pas oublier pour sécuriser un bâtiment

La définition du taux de l’assurance emprunteur

L’obtention d’un prêt immobilier nécessite obligatoirement une souscription à une assurance jusqu’à son échéance. D’après Empruntis, la fonction de cette assurance est d’assurer le remboursement en cas de défaut de paiement en raison de décès, d’invalidité, d’incapacité de travail ou de perte d’emploi.

Cependant, l’assurance de prêt immobilier vous informe également ainsi que votre famille des aléas de la vie. En plus d’éviter les difficultés financières, vous évitez aussi les risques de saisie de bien par la banque en cas de non-paiement.

A lire également : Quelle tendance pour les taux immobiliers ?

Sachez que le montant de l’indemnisation varie selon le pourcentage d’assurance. Un individu qui bénéficie d’une assurance de prêt à 100 % a des mensualités totalement prises en charge, car celles-ci sont couvertes intégralement par l’assurance. Avec un taux de 50%, seule une partie de ses mensualités est couverte.

Le coût de l’assurance de prêt immobilier varie d’un assureur à l’autre et est calculé en fonction de plusieurs critères : l’âge, le métier, l’état de santé, le mode de vie, les loisirs…

Taux d’assurance de prêt immobilier et âge de l’emprunteur

En principe, les établissements bancaires ont la possibilité d’octroyer un crédit (pour l’achat immobilier, des besoins personnels ou une activité professionnelle) à une personne de tout âge, y compris les séniors. Malgré cela, afin de se prémunir contre tout risque d’impayés, ils demandent une assurance de prêt dont l’obtention est plus complexe.

Une personne âgée a un risque de décès plus élevé et est plus susceptible de souffrir de maladies incurables ou invalidantes et de perdre son autonomie. Le prêteur pense donc qu’un jeune adulte a plus de chances de trouver d’autres moyens pour respecter ses obligations en cas de problèmes de santé ou financiers.

L’âge de l’emprunteur est ainsi un élément important pris en compte par l’assureur pour accorder ou non une assurance et définir les limites de couverture, les éventuelles exclusions et le taux annuel effectif d’assurance. Par exemple, un emprunteur de moins de 30 ans peut emprunter trois fois plus qu’un individu de plus de 60 ans.

Quel taux d'assurance de prêt immobilier en fonction de l'âge ?

Le taux d’assurance de prêt immobilier : le cas de l’assurance groupe

Quand une banque décide de vous accorder un crédit immobilier, elle requiert que ce dernier soit assuré. Elle prend également des mesures de protection au cas où vous seriez confronté à un problème et ne puissiez plus payer vos mensualités. Elle peut vous proposer la souscription à son assurance groupe. Le taux est établi en fonction de votre âge et d’un système à paliers.

Si vous optez pour l’assurance groupe, voici un cas concret qui illustre comment votre âge influencera votre taux.

  • 20 – 30 ans : 0,40%
  • 30 – 40 ans : 0,48%
  • 40 – 50 ans : 0,61%
  • Supérieur ou égal à 50 ans: 0,71 %

Comme vous pouvez le constater, plus vous êtes âgé, plus le taux de l’assurance de crédit immobilier augmente. Les organismes d’assurance considèrent d’ailleurs qu’une personne âgée de 60 ans représente plus de risques qu’une personne âgée de 30 ans.

Taux d’assurance de prêt immobilier : le cas de la délégation d’assurance

Vous pouvez également choisir votre assurance prêt. En réalité, avec la loi Lagarde, vous avez le choix d’accepter l’assurance groupe proposée par la banque ou d’opter pour une délégation d’assurance. Dans ce cas, il faudra présenter un contrat fourni par une compagnie d’assurance choisie par vos soins.

Si vous voulez modifier votre contrat ultérieurement, vous pouvez le faire à n’importe quel moment pendant la durée de votre prêt. La loi Lemoine en vigueur depuis juin 2022 remplace les lois Hamon, Sapin 2, et l’amendement Bourquin.

Ces dernières autorisaient le changement d’assurance seulement à des moments spécifiques. Mais, la loi Lemoine abolit ces limitations pour faciliter le changement de contrat n’importe quand.

Lorsque vous recherchez une assurance emprunteur, ne vous fixez pas uniquement sur le taux. Si vous ne réalisez pas d’économies sur le coût de votre assurance emprunteur, vous pourrez certainement obtenir une meilleure couverture.

Contracter un prêt après 50 ans ?

N’importe quel individu qui a atteint l’âge adulte a la possibilité de contracter un emprunt. En conséquence, les organismes sont de plus en plus enclins à accorder des prêts aux séniors qui souhaitent acheter une maison ou un appartement afin de s’adapter au vieillissement de la population.

Cependant, il est plus compliqué d’obtenir un prêt immobilier conséquent avec une durée prolongée. En réalité, la retraite est souvent synonyme d’une diminution des revenus.

Toutefois, ce critère est indispensable pour les banques car, permettant de déterminer la capacité d’emprunt et de remboursement. En outre, les établissements considèrent qu’il est plus risqué d’octroyer un crédit sur une durée de 10 ans, 15 ans ou 20 ans à un retraité en raison de son espérance de vie.

Article similaire