Travaux

La réalisation des travaux de copropriété

Au sein d’une copropriété, chaque type de travaux répond à des règles spécifiques. La loi peut rendre certains travaux obligatoires afin que l’immeuble soit conforme aux normes en vigueur. Dans ce cas précis, la copropriété se doit d’effectuer les travaux de mise en conformité comme les ascenseurs, les travaux de salubrité, le ravalement des façades. Vous devez donc vous rapprocher d’un professionnel pour les travaux de copropriété, cela vous évite de commettre des erreurs.

L’affaire de tous, les parties communes

Que vous souhaitiez rénover le local à poubelles, à vélos, percer un trou dans un mur porteur, vous avez besoin de l’autorisation de l’ensemble des copropriétaires. Ce qui signifie qu’il faut passer par un vote de l’assemblée générale pour les escaliers, balcons, le digicode, les espaces verts, le parking, les caves et les paliers. Lors de l’examen du projet de rénovation, tous les copropriétaires devront vérifier la nécessité des travaux et voter ou non en leur faveur. Les travaux d’amélioration doivent être votés à l’unanimité. Le coût sera alors réparti entre tous les copropriétaires. En cas d’échec, une deuxième réunion pourra être organisée dans les trois mois pour revoter la réalisation des travaux. 

Lire également : Quels travaux réaliser avant une vente ?

Les différents types de travaux 

Tous ceux qui sont nécessaires à la conservation de l’immeuble, à la préservation de la santé physique des occupants, les travaux d’économie d’énergie, d’accessibilité aux personnes handicapées, de surélévation forment les quatre grandes catégories de travaux que l’on peut distinguer. Une fois les travaux autorisés, le syndic sera en charge de mettre en œuvre les décisions votées par l’assemblée générale, de suivre la bonne exécution des travaux. Réaliser des travaux dans une copropriété n’est pas forcément aisé. Qu’il s’agisse de valoriser, de maintenir l’immeuble en bon état, les travaux doivent être décidés par tous les copropriétaires. Seuls ces derniers peuvent demander l’autorisation de réaliser des travaux dans les parties communes, ce qui exclut les locataires. Obligatoires ou non, les travaux dans une copropriété garantissent le bon état de l’immeuble.

A découvrir également : Qu’est-ce qu’une construction traditionnelle ?

11 juin 2020
Show Buttons
Hide Buttons