Achat/Vente

Acheter en VEFA : qu’est-ce que ça signifie ?

Acheter un bien immobilier en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) consiste à faire l’acquisition d’une maison individuelle ou d’un appartement qui n’est pas encore construit. Quelles sont les particularités de la VEFA ? Pourquoi acheter un logement ou un bien immobilier sur plan ?

Qu’est-ce que la VEFA ?

La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) d’un logement signifie que l’acquéreur achète son bien immobilier alors que sa construction n’est pas encore réalisée. Il devient donc propriétaire d’une maison ou d’un appartement vendu sur plan. Ce sont généralement les constructions de collectifs qui sont concernées par ce type de transaction. Le promoteur débute la commercialisation des différents appartements avant même d’avoir commencé à couler les fondations.

A voir aussi : Loi ALUR et chasseur immobilier : quel impact pour la profession ?

Dès que la commercialisation a atteint un certain pourcentage, le promoteur lance les travaux de construction. La commercialisation se poursuit pendant la construction du programme neuf progresse. L’objectif pour le promoteur est d’avoir vendu les derniers lots avant d’avoir terminé de construire le collectif.

Des fonds échelonnés au fur et à mesure de la construction

Une personne qui se porte acquéreur d’un bien immobilier en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) devient en réalité propriétaire de celui-ci au fur et à mesure que les travaux sont réalisés par les différents corps de métier. Son unique interlocuteur est le promoteur qui a également la casquette de maître d’ouvrage, et ce, jusqu’à l’achèvement complet des travaux et la livraison du bien immobilier. Il est d’ailleurs tenu de réaliser la construction en respectant à la fois les délais et les budgets prévus à l’origine.

Lire également : Devenez propriétaire d'une pépinière sur Rouen

Pour lui permettre de lancer les travaux, le futur propriétaire s’engage à débloquer les fonds à différentes étapes. Ainsi, pour l’ouverture du chantier, il faut verser 20 % de la somme prévue. Pour l’achèvement des fondations 15 %, pour la réalisation de la première dalle de béton 20 %, et ainsi de suite. Pour cela, il est préférable de se tourner vers un établissement bancaire à portée nationale qui est habitué à la vente en VEFA comme le Crédit Agricole Immobilier.

Comment financer un prêt immobilier en VEFA ?

La signature de l’acte de vente en VEFA implique que le futur propriétaire dispose d’une solution de financement. Pour cela, comme pour n’importe quelle autre acquisition immobilière, il doit se tourner vers l’établissement bancaire de son choix. En la matière, il ne s’agit pas d’un crédit immobilier classique, mais bien d’un prêt spécialement fléché pour financer la VEFA.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel de se tourner vers un établissement bancaire qui est habitué à ce genre de transaction. Au niveau national, le Crédit Agricole Immobilier est un acteur incontournable grâce à sa solide expérience dans ce type de transactions et à son fort ancrage sur le territoire français.

En effet, il est très important de se faire épauler dans un tel projet par un professionnel à même de vous exposer toutes les garanties qui encadrent et protègent le futur acquéreur. Parmi celles-ci il y a la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale contre les dommages survenant survenant dans les 24 mois et l’assurance dommage-ouvrage.

18 janvier 2021
Show Buttons
Hide Buttons