Actu

Tout savoir sur l’utilisation des films d’aluminium !

Le papier aluminium ou le film d’aluminium est un élément incontournable des cuisines modernes ainsi que dans le domaine de la construction au niveau des isolations. Professionnel, chef de cuisine et personnel s’en servent dans leurs différentes activités culinaires.

En industrie également ces films sont sollicités à différentes fins. Leurs utilisations sont donc aussi variées que vous ne l’imaginez. Cet article vous donne plus de détails à ce sujet.

A voir aussi : Quel est le revenu idéal pour subvenir aux différents frais d’un logement ?

L’utilisation en cuisine des films d’aluminium

Le type de film d’aluminium utilisé en cuisine est souple et facile à manier. De ce fait, il est facile de s’en servir pour emballer des aliments ou des objets et recouvrir les plateaux qui vont au four. Le papier aluminium utilisé en cuisine est généralement une feuille fine avec une épaisseur n’excédant pas 0,006 mm.

Le processus de fabrication que subissent ces films se reflète sur leurs faces ; une face brillante et une face mate. En effet, le film d’aluminium est un excellent conducteur de chaleur d’où son utilité dans la conservation, et même dans la cuisson des aliments. Il empêche l’humidité et la lumière de pénétrer les aliments. À la cuisine, on s’en sert dans la cuisson du poulet, des légumes et de la viande pour éviter le contact direct des aliments avec le feu.

A découvrir également : Maisons containers : est-ce possible en France ?

Son utilisation permet également d’éviter la contamination croisée avec d’autres ingrédients ou aliments. Le film aluminium est aussi utilisé en cuisine pour éviter la volatilisation des odeurs afin de conserver les propriétés des aliments. D’autres s’en servent pour aiguiser le couteau et les ciseaux.

feuille aluminium industriel

L’utilisation des films d’aluminium dans l’industrie

L’aluminium rassemble des qualités qui ont permis de le substituer très tôt au fer blanc et à l’acier dans l’industrie. En effet, c’est un métal qui ne rouille pas. Avec sa densité hautement inférieure à celle de l’acier (2,7 contre 7,9), il affiche une meilleure aptitude au transport et offre des combinaisons très stables.

En plus, il est facilement maniable, transformable (laminage, colaminage, extrusion, étirage, emboutissage, etc.) et recyclable. Ainsi, les industries du monde ont toutes les bonnes raisons de solliciter les films d’aluminium dans leur processus de production. C’est donc l’industrie alimentaire qui a entamé en premier lieu l’utilisation des films aluminium pour emballer les aliments et les boissons (boîte de conserve).

L’industrie de la cosmétique a suivi le mouvement (boîtier pour aérosols) avant que n’apparaisse l’emballage pharmaceutique avec les films d’aluminium (les plaquettes ou « blisters » protégeant les comprimés pour voie orale).

L’utilisation des films d’aluminium dans l’industrie est très prisée certes pour des raisons de conservation efficace et durable. Mais également pour des raisons économiques. En effet, l’aptitude au recyclage de l’aluminium le rend compétitif par rapport à l’acier et à tous les potentiels matériaux de substitution. Ainsi, la revalorisation des déchets récupérés améliore marginalement le bilan économique du choix des films d’aluminium dans tous les domaines.

Néanmoins, le recyclage de l’aluminium est limité à des mécanismes de tri, et de purification pour éliminer efficacement le phosphore, fer et les autres métaux d’alliage. Ainsi, le recyclage de l’aluminium sous toutes ses formes est restreint dans la fabrication des étriers de frein, des roues et des tôles aéronautiques.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons