Travaux

Quels sont les différents types de dispositifs anticalcaires ?

Le calcaire est un minéral soluble dans l’eau qui pose beaucoup de problèmes dans nos maisons. En effet, il se cristallise sous la forme de tartre dans les canalisations et sur les appareils électroménagers.

Pour éviter cette situation qui est non seulement inesthétique, mais aussi source d’inconfort pour les utilisateurs d’eau de robinet, des dispositifs anticalcaires ont été développés et mis sur le marché. Toutefois, on distingue différents modèles de dispositifs, chacun avec ses avantages et inconvénients.

A voir aussi : Quel type de clôture choisir ? Comment la choisir

Si vous ignorez tout de ces derniers et aimeriez vous informer afin de mieux choisir, voici une rubrique qui présente les différents types de dispositifs anticalcaires.

L’antitartre magnétique et l’antitartre électromagnétique

Très simple à installer, l’antitartre magnétique est un appareil mobile formé d’aimants qui génère un champ magnétique dans lequel l’eau va passer. Ainsi, c’est ce magnétisme qui va empêcher la cristallisation des molécules de calcaire et donc la formation de tartre dans les canalisations.

Lire également : Où stocker ses meubles lors d’un déménagement ?

Il s’agit d’un appareil qui permet de lutter contre les effets néfastes du calcaire sans dépenser beaucoup d’argent. En effet, il n’est pas cher à l’achat et n’a pas besoin de travaux de plomberie pour être installé. C’est un appareil fixe ou mobile qui se pose simplement sur la canalisation.

La limite de cet appareil antitartre est qu’il ne modifie pas la teneur de l’eau en calcaire. Ensuite, il peut montrer des limites face à certaines eaux très dures. En réalité, son efficacité peut être limitée par la puissance du champ magnétique. Il faut rappeler que cette puissance dépend de la taille des aimants.

Pour pallier cette insuffisance, les appareils anticalcaires électromagnétiques ont été alors développés. Cet appareil anti calcaire reprend le concept de l’antitartre magnétique, mais ici le champ magnétique est généré par du courant électrique à la place des aimants.

Ainsi, le champ magnétique étant nettement plus puissant, empêche la formation de tartre dans les canalisations. Même si cet appareil est plus puissant, son installation est beaucoup plus coûteuse et il ne modifie pas lui non plus la teneur en calcaire de l’eau.

Le filtre anticalcaire

Destiné à lutter contre le tartre, le filtre anticalcaire est un dispositif qui empêche les dépôts de calcaire. Pour cela, il contient des cristaux de polyphosphates qui créent un film de protection sur les canalisations et dans toutes les surfaces dans lesquelles l’eau circule.

De cette façon, il évite la formation de tartre. Pas besoin de faire appel à technicien spécialisé pour la pose du filtre anticalcaire. Son installation ne nécessite que quelques travaux notamment sur le raccordement à l’arrivée d’eau.

La limite de ce dispositif est qu’il ne change pas la nature de l’eau et donc la teneur en calcaire, ce qui le rend inefficace si l’eau est très dure.

L’adoucisseur antitartre

Comme l’indique son nom, l’adoucisseur antitartre est un petit dispositif qui agit sur l’eau en retenant les ions calcium et magnésium responsables de l’entartement. Il remplace ensuite ces ions par des ions sodium.

En passant dans les conduits de ce dispositif anticalcaire, l’eau dure est débarrassée du calcaire et ressort adoucie. Par ailleurs, l’adoucisseur antitartre empêche aussi la formation de tartre dans les canalisations.

En ce qui concerne l’installation de ce dispositif, des travaux importants sont à prévoir et leur réalisation peut nécessiter l’intervention d’un professionnel spécialisé.

Article similaire