Travaux

Isolation de maison : par l’extérieur ou l’intérieur

Lorsqu’une habitation est mal isolée, près de 50 % de la chaleur peut s’échapper par le toit et les murs. Une telle rupture d’étanchéité augmentera forcément votre consommation énergétique. Si vous voulez éviter de vous retrouver dans cette situation, vous devez opter pour des travaux d’isolation de votre maison par l’extérieur ou l’intérieur.

L’isolation par l’extérieur de votre maison

L’isolation par l’extérieur (ITE) est une technique qui consiste à poser des matériaux isolants sur la toiture, les combles et les murs extérieurs. Que ce soit la laine de roche ou le polystyrène expansé blanc et gris, ce sont des isolants parfaits pour ce projet. La laine de roche par exemple, elle est très résistante au feu. Elle offre aussi une conductivité thermique de lambda 36. Le polystyrène expansé blanc quant à lui possède une conductivité de lambda 38. Cet isolant est de plus efficace sous un plâtre. Le polystyrène expansé gris en revanche a une conductivité lambda 31-32. Il est fabriqué avec du graphite.

A lire aussi : Pourquoi installer une pergola chez vous ?

Comment sont installés les isolants ?

Comme l’explique une entreprise spécialisée dans l’isolation par l’extérieur des maisons, plusieurs techniques sont utilisées pour l’installation des isolants notamment :

  • la pose collée,
  • la pose par fixation mécanique,
  • la pose calée chevillée.

La pose collée est une bonne méthode pour isoler les murs extérieurs. Tous les isolants sont fixés sur les murs avec de la colle. Cette méthode est uniquement compatible avec le PSE blanc et gris. La pose calée chevillée quant à elle est adaptée à tous les types d’isolants. On utilise ici la colle et des chevilles pour faire le travail. Dans le cas de la pose par fixation mécanique, c’est le PSE blanc qui est le seul produit autorisé. Il est aussi fixé au bâtiment avec des chevilles.

A lire en complément : Quelques avantages de faire construire sa maison par une entreprise spécialisée

isolation maison par les murs extérieurs

Quelles finitions pour les isolants ?

Pour parfaire les travaux réalisés, les professionnels ajoutent en finition des enduits organiques, minéraux ou organo-minéraux. Les enduits minéraux sont essentiellement composés de liants, chaux et granulats. Ils empêchent toute trace de moisissure et d’humidité de se former. Les revêtements organo-minéraux ont également une bonne résistance à la neige, la pluie et le vent. Ils sont fabriqués avec du ciment ou de la chaux. La composition des enduits organiques est cependant un peu particulière. Ce sont des pâtes composées de charges calibrées et de résines qui sont utilisées pour concevoir le produit. Pour cette raison, ces revêtements protègent bien des rayonnements solaires.

L’isolation par l’intérieur de votre maison

Dans ce contexte, les isolants doivent être appliqués sur la face intérieure des murs, sous-pentes et sols du logement.

L’isolant sous forme de billes de graphite ou de polystyrène

Lors de la construction d’une maison, les contre-cloisons en panneau sont souvent utilisées pour doubler les murs. L’espace entre ces deux éléments n’est pas toujours rempli d’isolant, ce qui provoque des déperditions thermiques. Pour améliorer les performances thermiques des murs, vous pouvez utiliser un isolant sous forme de billes de graphite ou de polystyrène. Ce produit permet de réaliser un parfait moulage entre les contre-cloisons et les murs. Tous les ponts thermiques disparaissent instantanément.

La mousse et les plaques polyuréthane

L’autre solution est d’utiliser la mousse de polyuréthane pour réaliser l’isolation de votre logement. Ce produit est très efficace sur les murs à ossature en bois et maçonnés en béton. Elle comble bien les fuites d’air autour des portes et des menuiseries. La mousse de polyuréthane garantit également une parfaite étanchéité aux liaisons avec le plafond et le sol. Il suffit de mettre deux couches sur les zones concernées pour obtenir de bons résultats. Les plaques de polyuréthane sont aussi adaptées à l’isolation du sol.

Quelle est la meilleure méthode d’isolation pour votre maison ?

Si vous avez un budget limité, vous devez avant tout penser à l’isolation par l’extérieur de votre logement. Cette technique vous permettra de renforcer l’enveloppe thermique de votre maison. À ce niveau, ce sont toutes les parois du bâtiment qui sont recouvertes d’isolants performants. Cela signifie que vous n’aurez plus de problème d’étanchéité à l’intérieur. Votre habitat est désormais à l’abri des intempéries, infiltrations et variations climatiques.

L’autre avantage est que l’ITE va de pair avec le ravalement de façade. Ceci étant, les couches de peinture appliquées pour masquer les revêtements changeront totalement l’aspect de votre maison. Les éléments décoratifs comme les corniches, les bandeaux et les moulures peuvent en effet donner une touche de modernité à n’importe quel logement. Ils représentent surtout une véritable plus-value en cas de vente. En optant pour l’isolation par l’extérieur, vous pouvez par ailleurs bénéficier d’aides financières telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou l’éco-prêt à taux zéro.

Article similaire