Travaux

Combien coûte un constructeur de maison individuelle ?

Gérer soi-même la construction de sa maison individuelle n’est pas une tâche aisée surtout lorsqu’on ne fait pas partie du domaine. Il vous faudra vous tracasser pour trouver le matériel et les artisans. Aussi, votre manque d’expérience peut faire de vous une proie facile et manipulable pour les artisans de mauvaise foi. Pour construire sa maison, il est donc recommandé de faire appel à un constructeur qui s’occupera des travaux. Vous n’aurez qu’à tout superviser pour juste récupérer les clés.

Cependant, vous devez payer ses services. Combien peut vous coûter un constructeur de maison individuelle ? Dans les lignes à suivre, vous en aurez une idée claire.

A découvrir également : Quelques avantages de faire construire sa maison par une entreprise spécialisée

Le coût du constructeur : les critères à prendre en compte

Faire appel à un constructeur de maison

Il n’existe pas une liste de coûts fixes. Chaque chantier diffère en plusieurs points. Les coûts en font de même. Un constructeur ne demandera évidemment pas un même prix pour une maison R+1 et une maison R+2. Plusieurs critères sont pris en compte par les entreprises de construction, y compris la Maison TEK.

A lire également : Comment réduire votre facture énergétique avec des solutions écoresponsables ?

La forme de la maison

Ce facteur est déterminant pour établir la facture du constructeur. Les maisons à étage demanderont bien plus de travaux que les maisons de plain-pied. La même règle s’applique aussi à la maison à l’architecture moderne et à celle à l’architecture traditionnelle. Le rendu ne sera pas le même, car l’une passera pratiquement inaperçu, tandis que le l’autre attirera les regards.

Le type de service

Certains particuliers font appel aux constructeurs pour des travaux uniquement. Par contre, d’autres leur font appel pour la conception du plan des travaux et la réalisation même des travaux. Cette dernière option inclut deux différents services, dont celui de l’architecture et celui de la construction. Les constructeurs travaillent directement avec des architectes sur lesquels ils peuvent compter.

Les tarifs moyens habituels

Un chantier de construction

Pour une maison de plain-pied, le tarif moyen est d’environ 1300 à 1400 € par m2. Une maison à étage a un coût relativement plus élevé dont la moyenne oscille entre 1600 et 1700 € par m2.

Ces coûts ne sont que des estimations de la moyenne. Un constructeur qui vous en demande plus ne vous surfacture pas forcément. Demandez des devis à des professionnels pour avoir une idée plus claire du tarif avant de vous lancer. Prévoyez un budget si vous avez des doutes sur le coût ou si vous n’avez pas pu entrer en contact avec le constructeur.

Les options et frais supplémentaires à prévoir

Les options et frais supplémentaires à prévoir lors de la construction d’une maison sont nombreux. Il est donc difficile de prévoir exactement ce que va vous coûter votre projet immobilier. Voici quelques exemples des différents postulats qui peuvent alourdir la facture :

Si vous cherchez encore un terrain pour construire votre maison, il vaut mieux bien réfléchir avant l’achat. Le terrain peut avoir une incidence considérable sur le prix final de la construction.

Il s’agit d’une étude du sol réalisée par un géotechnicien ou un bureau d’études spécialisé dans les sols. Cette analyse permettra au constructeur d’adapter les fondations en fonction du type de sol rencontré.

Avant toute chose, il faut s’assurer que le terrain ait été viabilisé par les autorités locales. Si ce n’est pas le cas, cela veut dire qu’il ne dispose pas encore des raccordements aux différents réseaux (eau potable, électricité, gaz…). Ces travaux devront être réalisés par le constructeur, ce qui augmentera le coût de la construction.

Lorsqu’on construit une maison, il faut souscrire à une assurance multirisque habitation et à l’assurance décennale du constructeur. Il faut aussi penser à souscrire une assurance dommages-ouvrage pour éviter les mauvaises surprises en cas d’éventuels sinistres.

Il ne faudrait pas oublier les divers frais annexes tels que la taxe foncière, la taxe d’aménagement ou encore les raccordements aux différents réseaux (téléphone, internet…).

Tous ces postulats permettent de mieux comprendre pourquoi le prix final peut être différent d’une personne à l’autre ayant des projets similaires. Par conséquent, vous devriez prendre en compte tous ces détails lors de vos prévisions budgétaires afin d’avoir un aperçu clair sur les coûts réels liés à votre projet immobilier.

Comment financer la construction de sa maison individuelle

Il faut se poser des questions sur le financement de ce projet. Voici quelques pistes pour vous aider à trouver le financement adéquat pour votre projet immobilier.

La plupart des personnes qui souhaitent construire une maison passent par un prêt immobilier. C’est l’une des solutions les plus courantes et les plus sûres pour obtenir un budget suffisant en vue de réaliser son projet.

L’État a mis en place plusieurs dispositifs d’aide aux particuliers dans la construction de leur logement. Parmi eux, on peut citer :
• le PTZ ou Prêt à Taux Zéro qui permet aux ménages modestes d’emprunter sans intérêts auprès d’un organisme bancaire ;
• le PAS (Prêt Action Logement) destiné exclusivement aux salariés du secteur privé afin qu’ils puissent accéder à la propriété.

Ce sont des aides financières très intéressantes dont vous pouvez bénéficier sous certaines conditions.

Au-delà des prêts aidés proposés par l’État, il existe aussi des aides financières locales telles que les subventions accordées par certaines collectivités territoriales. Ces subventions peuvent prendre différentes formules comme une aide au raccordement assainissement ou encore une aide directe à l’achat du terrain…

Si vous ne souhaitez pas passer par un prêt immobilier, il existe d’autres solutions pour financer votre projet. Vous pouvez notamment chercher des investisseurs privés ou opter pour une vente à terme. Cette option consiste en la vente de son bien immobilier tout en restant locataire jusqu’au versement intégral du prix de vente.

Il faut ne pas se précipiter et bien étudier toutes les options possibles. Une fois que vous aurez choisi votre mode de financement, vous devrez trouver le bon constructeur qui sera capable de réaliser vos envies dans le respect des normes légales et environnementales.

Article similaire