Immo

Prix de l’immobilier 2023 : où en est le marché immobilier ?

Cette année, le marché de l’immobilier évolue encore. En effet, chaque année est bien différente. Parfois avec des prix à la baisse ou au contraire, parfois avec des prix à la hausse, les biens immobiliers ne sont jamais proposés au même prix. Alors, voyons si cette année est décisive ou non pour acheter des logements.

Une baisse ou une hausse du prix de l’immobilier, soyez au courant de ce qui se passe cette année sur le marché !

Pour vous rendre compte des prix pratiqués sur le marché de l’immobilier cette année, découvrez ici des dizaines d’annonces en ligne qui concernent des logements mis en vente actuellement.

Lire également : Déclaration pool house : démarches et conseils pour votre extension

Sachez que les prix de l’immobilier augmentent cette année, comme c’est le cas depuis un moment. En 2023, le prix de l’immobilier connaît une moyenne une hausse de 3 % partout en France, peu importe la région où vous vivez. Évidemment, selon la commune dans laquelle votre bien immobilier se trouve, le prix au m² sera très différent d’autres logements dans d’autres endroits.

Étonnamment, sachez que cette année, ce ne sont pas les logements dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou encore Bordeaux qui connaissent une hausse de plein fouet. En effet, avec la crise de la COVID-19 etc, les personnes se sont rétractées vers les plus grands espaces, les communes proposant davantage de nature comme c’est le cas à la campagne. Ainsi, ce sont, pour beaucoup, les logements dans les petites villes qui connaissent une hausse du prix de l’immobilier assez importante.

A lire également : Découvrez les meilleurs endroits pour acheter un bien immobilier en Corse

Évidemment, la crise économique, et donc l’inflation connue par notre pays actuellement, va énormément jouer dans la hausse du prix des logements et surtout dans la hausse des taux d’intérêt. Le marché immobilier va rester assez influent, mais le rythme de croissance sera désormais plus lent que prévu par tous ces critères.

Finalement, le taux d’intérêt d’un crédit immobilier va énormément jouer dans le prix de l’immobilier en France, que ce soit à la hausse comme à la baisse. Le taux sur le crédit immobilier augmente cette année. En effet, avec le phénomène de l’inflation, les banques sont davantage frileuses dans le fait d’accorder un crédit avec un taux faible à un potentiel acheteur.

Ainsi, à l’inverse, le taux sur le crédit immobilier à la hausse ne va pas forcément inciter les personnes à faire un investissement cette année. Une demande réduite traduira certainement une baisse des prix de l’immobilier dans certaines régions avec un marché immobilier beaucoup moins dynamique au fil de l’année.

Il est essentiel de préciser que les banques sont tellement frileuses qu’en ce début d’année, près d’un crédit immobilier sur deux s’est vu refusé, empêchant ainsi de nombreuses personnes à faire un investissement.

Prix de l'immobilier 2023 : où en est le marché immobilier ?

Qu’est-ce qui définit le prix de l’immobilier cette année ?

Désormais, si vous souhaitez en apprendre davantage sur le prix de l’immobilier, je vous conseille de lire la suite. Par conséquent, vous connaîtrez davantage les critères qui influencent la hausse ou la baisse du prix de l’immobilier. 

L’inflation des prix

L’inflation des prix de manière générale sur le marché français va fortement influencer le prix d’achat d’une maison. Évidemment, cette inflation va, par exemple, toucher le prix des matériaux dans le cadre de la rénovation d’un logement. Si les anciens propriétaires proposent un coût plus élevé, c’est très certainement parce que les travaux qu’ils auront faits récemment leur auront coûté plus cher qu’il y a quelques années. Pour faire une plus-value intéressante, il est logique que le coût augmente pour de nombreux Français.

La localisation des biens immobiliers

Comme je l’ai évoqué un peu plus haut dans l’article, le coût va aussi varier en fonction de la location des logements. Les logements à la campagne sont de plus en plus recherchés, ce qui va provoquer une hausse plus rapide dans de nombreux cas pour de nombreux Français qui souhaitent devenir propriétaires à la campagne.

L’offre et la demande sur le marché

Évidemment, le taux des crédits mis en vente sur le marché, l’impact de l’inflation sur le budget des Français, etc va faire bouger la demande sur le marché de l’immobilier. Si la demande des personnes ayant eu l’accord d’un prêt diminue et que, par exemple, l’offre des logements augmentent dans le même, ce phénomène peut provoquer une baisse du prix. Si l’offre est assez faible et que de nombreux Français ne souhaitent pas spécialement vendre leur maison, les prix pourraient continuer d’augmenter.

Article similaire