Immo

5 conseils pour trouver son courtier immobilier en 2022

Pour la réussite de votre transaction immobilière, on peut vous recommander de faire appel à un courtier immobilier. Aujourd’hui, on compte un bon nombre de courtiers en France, mais les uns comme les autres n’affichent pas les mêmes prestations et les mêmes tarifs. Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

Son professionnalisme avant tout …

Le fait qu’un courtier a X dossiers en cours ne fait pas de lui un professionnel. Un courtier en prêt immobilier professionnel doit être immatriculé auprès de l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance. Il peut vous présenter des documents pour son immatriculation, mais vous pouvez également vous rendre directement sur le site de l’ORIAS pour vérifier vous-même.

A lire également : Une estimation en ligne pour un appartement

L’expérience et la performance comptent …

Comme dans d’autres secteurs, l’expérience compte beaucoup. Privilégiez un courtier qui a plus d’expérience. La performance peut également faire pencher la balance vers un courtier en particulier. Tous les courtiers ne sont pas si performants comme ils l’affichent. Pour vérifier sa performance, questionnez le courtier que vous avez devant vous : combien de transactions a-t-il réussi sur les trois derniers mois ? Combien de dossiers il a actuellement sous les bras ?

Signer avec un courtier qui connaît le secteur convoité

Ce ne sont pas les courtiers immobiliers qui manquent et certains peuvent vous promettre de faire de belles affaires, mais il est fortement recommandé de signer avec celui qui œuvre dans le secteur où se trouve le bien que vous voulez vendre ou acquérir. Ce courtier immobilier connaît le secteur comme sa poche et peut vraiment vous garantir une belle affaire.

Lire également : Est-ce le moment d'acheter des SCPI ?

Lorsque vous contactez un courtier, vous pouvez très bien le questionner sur les transactions qu’il a déjà gérées. Il est même possible d’interroger ses précédents clients. Là, ne vous focalisez pas uniquement sur le côté financier : vous pouvez très bien questionner sur l’implication du courtier. Si le bien convoité est une copropriété, il serait même judicieux de signer avec un courtier qui a de l’expérience sur ce type de bien.

Choisir un courtier immobilier disponible

Dans le secteur convoité, il peut y avoir un courtier qui est très réputé pour les différentes affaires qu’il a conclues. Il peut être un bon courtier, mais avec un grand portefeuille client, le risque réside dans le fait qu’il ne pourra pas vous accorder autant de temps. Le temps qu’il vous accorde n’est pas un détail surtout si vous comptez acquérir un bien. 

Il vous faut du temps pour bien visiter les différents biens disponibles. Si le courtier vous presse, vous n’allez pas faire une bonne affaire. On vous déconseille formellement de choisir un courtier à temps partiel qui lui aura encore moins de temps à vous consacrer et peut même avoir tendance à vous presser.

Attention au contrat que vous allez signer

Le dernier détail qui va vous permettre de choisir est le contrat que vous présente le courtier. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez chaque point de ce contrat. Penchez-vous particulièrement sur l’exclusivité, la durée du contrat ainsi que les droits et les obligations du courtier.

Article similaire